LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Vote de la loi-cadre sur l’enseignement technique et la formation professionnelle : Les députés entérinent la réforme gouvernementale

0

La réforme annoncée de l’enseignement technique et de la formation professionnelle au Bénin passe inéluctablement par un toilettage des textes en la matière. Hier, mardi 11 janvier 2022, les députés ont joué leur partition dans ce sens en adoptant la loi n°2022-01 portant loi-cadre sur l’enseignement technique et la formation professionnelle en République du Bénin.

Le gouvernement a désormais les coudées franches pour reformer le secteur de l’enseignement technique et la formation professionnelle au Bénin. La nouvelle loi-cadre adoptée hier à l’Assemblée nationale abroge plusieurs dispositions de la loi n°2003-17 du 11 novembre 2003 portant orientation de l’éducation nationale. C’est du moins ce qui ressort du rapport de la commission des lois présenté à la plénière. Plusieurs innovations sont introduites dans la nouvelle loi votée pour rendre l’enseignement technique plus dynamique et plus orienté vers l’emploi. Au nombre desdites innovations, on peut citer la mise en place d’une approche éducative inclusive et holistique, le pilotage de l’enseignement et la formation technique et professionnelle en collaboration avec le secteur privé, la régulation du flux par l’inversion de la tendance en faveur de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle. Des nouveautés ont en outre été apportées au mode de gouvernance pédagogique et administrative. Enfin, la nouvelle loi constituée de 56 articles articulés en 06 chapitres opère un arrimage de l’enseignement technique et la formation professionnelle. Cette réforme législative cadre parfaitement avec la vision du gouvernement pour l’enseignement professionnel. En effet, le vote de ce document intervient dans le cadre de la mise en application de la Stratégie nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Il vient donner une passerelle à l’Exécutif pour mieux décliner ses actions pour ce secteur stratégique. Cette loi va sans doute renforcer la politique de professionnalisation de l’enseignement affiché par le gouvernement et résoudre le souci de rendre plus pratique la formation des jeunes. L’un des actes phares sur ce plan s’est traduit par le projet de mise en place de 30 lycées agricoles modernes et 07 écoles de métiers de référence actuellement en cours de construction les localités retenues à cette fin.

Gabin Goubiyi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite