LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Visite d’Emmanuel Macron au Bénin: l’analyse géopolitique et géostratégique de Gilles Gohy

0

La visite du président français Emmanuel Macron est loin d’être un acte fortuit ou désintéressé selon le professeur Gilles Expédit Gohy. Pour le sociologue et politologue béninois, cette visite participe d’une stratégie de sauvegarde des intérêts de la France sur le continent africain, en réponse à la montée et l’émergence d’autres grandes puissances. Lire son analyse.


Le Matinal : Quelles sont vos impressions globales sur la visite du président Emmanuel Macron au Bénin ?

Gilles Expédit Gohy: Cette visite est une conséquence logique de la situation actuelle de la France dans le monde. Elle s’insère donc totalement dans la dynamique avancée d’une ancienne puissance coloniale du Bénin (la France) actuellement bousculée et significativement fragilisée par de nouvelles puissantes mondiales. Cette France auparavant toute-puissante, à la limite, arrogante, joue résolument sa survie dans le concert des grandes nations. La France s’arrange effectivement à tout prix pour se maintenir dans le nouvel ordre mondial naissant, tel qu’il se dessine actuellement avec l’émergence de grandes puissances comme la Russie, la Chine et l’Inde et des menaces émergentes d’autres puissances comme la Turquie, la Corée du Nord, le Pakistan et l’Iran qui ont de solides raisons d’en découdre farouchement avec l’Otan dont l’un des dirigeants majeurs est la France.

Quelles seront selon vous, les retombées de cette visite pour le Bénin?

Ne connaissant pas exactement les thèmes du tête-à-tête entre les deux présidents Patrice Talon et son hôte Emmanuel Macron, je ne peux être affirmatif. Toutefois, j’entrevois trois certitudes : la première certitude que je note est celle-ci : la France qui n’est rien sans l’Afrique, vient de lancer un message fort à ses adversaires politiques et à ses concurrents potentiels: « …je suis et j’y reste ! ». Ma deuxième certitude est la suivante. Connaissant la force de frappe et l’efficience de la gouvernance actuelle du Bénin, je suis persuadé que le Bénin saura tirer le meilleur parti de cette visite du président français au Bénin. Ma troisième certitude est que des dispositions seront prises pour que le Bénin ne soit pas un prolongement, un poste avancé de la base militaire de la France au Niger, telle que cela se suppute déjà depuis plusieurs semaines !

Emmanuel Macron est fortement engagé à accompagner le Bénin face aux défis sécuritaires et la lutte contre le terrorisme. Va-t-on vers l’installation d’une force sécuritaire française au Bénin ?

Sans le savoir, j’ai déjà répondu à la seconde modalité de cette question. En fait, je ne me fais aucune illusion sur cette fameuse partition attendue de la France qui a pourtant déjà fait pendant plus de huit ans ses preuves dans cette lutte au Mali. Je m’interroge franchement. Les résultats de la France dans cette lutte au Mali sont là, flagrants. Surtout, avec la référence opération Barkhane de triste mémoire qui, après avoir été chassée du Mali par les communautés maliennes, s’est redéployée au Niger. Il y a donc probablement la volonté de la France de faire du Bénin son appendice, la base avancée du Niger : ce qui est, à mon humble avis, inacceptable !

Propos recueillis par Gabin Goubiyi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite