LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Trafic de carnets de vaccination anti-Covid : Les sanctions encourues par les agents de santé impliqués

0

(L’appel à la conscience et à l’esprit patriotique du ministre de la Santé)

Les agents de santé impliqués dans le trafic des carnets de vaccination anti-Covid risquent gros. Lors d’un point de presse tenu jeudi 16 septembre 2021 à son cabinet, le ministre de la Santé a passé en revue les sanctions prévues par la loi. Elles vont des peines d’emprisonnement, de lourdes amendes à la perte des emplois. Lire ci-dessous la déclaration de Benjamin Hounkpatin qui en profite pour appeler à la conscience et à l’esprit patriotique des agents impliqués dans la vaccination.

Point de presse du ministre de la Santé

Mesdames et dame messieurs,

Notre pays le Bénin fait face depuis quelques mois à une nouvelle vague de la pandémie de la Covid-19 plus préoccupante à plus d’un titre. Le Gouvernement, avec l’appui des Partenaires techniques et financiers s’emploie à mettre en place, non seulement un dispositif efficace axé sur une prise en charge adéquate des cas, mais aussi sur une stratégie de vaccination appropriée.

C’est le lieu pour moi de saluer la clairvoyance de la population qui, en dépit de l’infodémie grandissante a su faire le choix utile en se dirigeant vers nos centres de vaccination. Nous restons optimistes qu’avec cet élan, nous pourrons progressivement parvenir à la couverture vaccinale tant espérée.

Mesdames et dame messieurs,

C’est avec amertume mais aussi avec détermination que je m’adresse à vous ce soir pour vous dire qu’en dépit des nombreux efforts du Gouvernement pour faciliter l’accès à la vaccination qui je le rappelle est totalement gratuite des compatriotes ont fait le choix de se livrer à un trafic de carnets de vaccination. Le plus affligeant, est qu’ils le font en parfait intelligence avec certains agents de santé.

Ces agents sans foi ni loi, par divers subterfuges abusent les populations en se présentant comme solution pour l’obtention du pass vaccinal contre paiement de forte somme d’argent sans l’effectivité de la vaccination.

Des opérations sont en cours avec le concours de la police et de la justice pour démanteler et mettre hors d’état de nuire ces réseaux de criminels.

Je saisis cette occasion pour rappeler que les auteurs de ces agissements regrettables s’exposent à des sanctions aussi bien pénales que disciplinaires.

La loi 2020-37 du 03 février 2020 portant protection de la santé des personnes en

République du Bénin et d’autres textes de loi en vigueur dans notre pays prévoient pour ces infractions des peines d’emprisonnement et d’amendes très lourdes.

Je voudrais également rappeler qu’au-delà des sanctions pénales ces agents de l’Etat indélicats courent le risque et sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu’à la radiation ou la rupture du contrat de travail conformément aux dispositions de la loi portant statut général de la fonction publique.

J’en appelle donc à la conscience et à l’esprit patriotique des agents en charge de la vaccination. Qu’ils pensent à leurs emplois à leurs familles respectives a l’honneur et à la réputation des corps auxquels ils appartiennent mais surtout à leur serment de préservation de la vie humaine, avant de poser ce genre d’actes.

Je voudrais insister sur les dispositions de la loi portant lutte contre la corruption et les infractions connexes qui dispose qu’ « est puni d’un emprisonnement de cinq à dix ans quiconque aura offert un avantage à un agent public pour bénéficier des services illégaux de la part de l’agent ». Par conséquent tous les bénéficiaires des faux carnets seront poursuivis conformément à cette loi. Nous serons sans état d’âme dans la répression contre ces actes qui à la limite sont criminels.

Par ailleurs j’invite quiconque ayant connaissance de trafic ou de tentative de trafic de carnet de vaccination à informer les autorités compétentes en la matière où à envoyer une alerte sur le numéro WhatsApp du Ministère de la Santé : 91 44 44 44.

Je voudrais pour finir inviter les populations à se faire vacciner tout en continuant à respecter les gestes barrières.

Ensemble vaccinons-nous pour nous protéger et protéger les autres.

Je vous remercie.

Fait à Cotonou le 16 septembre 2021

Benjamin I. B. Hounkpatin

Ministre de la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite