LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Tournée nationale du Bureau exécutif de l’Abcf à Malanville et Karimama : Simon Dinan et ses pairs s’engagent pour une gestion efficiente des espaces frontaliers

0

(Satisfecit décerné au Dg de L’ABeGiEF pour les efforts fournis)

Le Bureau exécutif national de l’Association béninoise des communes frontalières (Abcf) a entrepris depuis la semaine dernière, une tournée de prise de contact dans les Communes frontalières membres de l’Association. La première étape de cette tournée s’est déroulée du 21 juin au 24 juin 2022 dans les Communes de Malanville et de Karimama.

Entièrement financée par l’ABeGiEF, cette tournée s’inscrit dans la perspective du renforcement de la coopération entre les Communes membres de l’Abcf et les pays voisins, de consolider les acquis de l’Abcf par l’entremise de l’ABeGiEF, de maintenir un contact permanent avec les Communes et apporter les appuis nécessaires face aux difficultés liées au bon voisinage ainsi que l’insécurité transfrontalière qui gangrènent la libre circulation des personnes et des biens. En plus des possibilités de renforcement des liens de coopération que cette mission offre aux Communes frontalières, il s’agit également de mettre en place des plateformes bilatérales pour s’approprier au mieux les réalités et difficultés des communes. Ainsi, du 21 juin au 07 juillet 2022, le Bureau exécutif national de l’Abcf se rend dans les Communes de Malanville, Karimama, Athiémé, Grand-Popo, Lokossa, Matéri et Cobly.

Démarrée le mardi 21 juin 2022, l’étape des Communes de Malanville et Karimama s’est achevée le vendredi 24 juin 2022 avec des échanges fructueux et très déterminants qui rassurent de la concrétisation des ambitions du Bureau Exécutif National dans le cadre de cette mission nationale. Conduite par le Maire Simon Adébayo Dinan de Pobè, Président de l’Abcf, la délégation composée du Secrétaire Général Délidji Houindo, Maire de Savalou, du Secrétaire chargé de la Coopération Transfrontalière Jocelyn A. Ayicoué, Maire de Grand Popo, du Secrétaire Permanent de l’Abcf et du Chef Cellule des Relations avec les Collectivités territoriales représentant du Directeur Général de l’ABeGiEF, Dr Marcel Ayité Baglo était allée s’enquérir des difficultés liées à la gestion des espaces frontalières. À Malanville, la délégation a eu des échanges sur les difficultés de coopération transfrontalière qui résultent du manque d’infrastructures socio-communautaires avec le Maire Gado Guidami et son conseil communal. Elle s’est également portée vers la frontière Bénin – Nigéria du côté de Madecali à travers une visite guidée pour constater et apprécier les efforts et les réalisations de l’ABeGiEF en matière d’implantation des infrastructures notamment les commissariats. Des constats des membres sur le terrain, il se dégage l’impact de la situation récurrente de la fermeture de la frontière Nigériane sur la mobilisation des ressources et la circulation des personnes et des biens dans cette région. De cet endroit, la délégation s’est rendue à Gaya au siège de l’espace Dendi Ganda pour apprécier ce qui se fait dans ce lieu grâce au dynamisme du Président Maire de Malanville.

Les difficultés rencontrées par les agents de police révélées à l’étape de Karimama

À Karimama, les échanges ont révélé les difficultés que rencontrent les agents de la police pour assurer la sécurité des personnes et des biens. À cela s’ajoutent les difficultés de circulation à cause de l’impraticabilité de la seule voie qui relie la commune à d’autres.
Cette situation déplorable impose au Bureau exécutif national de l’Abcf la lourde responsabilité d’un lobbying et d’un plaidoyer auprès du gouvernement du Président Patrice Talon pour le bitumage de cette voie de grande mobilité. Consciente des tâches qui s’imposent à elle, l’Abcf compte agir très prochainement pour que la commune soit dotée des infrastructures de base capable d’unir les populations autour des questions d’intérêts communs sans occulter la construction très prochainement des locaux de l’unité de police incendiée du fait de l’insécurité qui règne en maître dans la zone de Monsé.

À cette étape également, la délégation a eu droit à une visite guidée en compagnie du Maire Soulé Sambo Issifou sur le village de Bello Tounga pour prendre connaissance de la gestion du fumoir mis à la disposition des pêcheurs par l’ABeGiEF.
Cap sera mis sur les communes de Grand Popo, Athiéme, Lokossa, Matéri et cobly dès le mardi 28 juin 2022 pour le même exercice.

Secrétaire Permanent / Abcf

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum