LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

3ème test de recrutement des aspirants au métier d’enseignant : Plus de 86% de taux de participation

0

Le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo, se réjouit de la bonne organisation du test de recrutement des aspirants au métier d’enseignant qui s’est déroulé le samedi 13 juin 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Il l’a fait savoir le lundi 15 juin 2020 lors de sa descente à l’Office du Baccalauréat pour s’enquérir de l’évolution des préparatifs de cet examen. Selon l’autorité ministérielle, le taux de participation à ce troisième test de recrutement des aspirants au métier d’enseignant est plus de 86%. « Il faut préciser que les moins de 20% qui n’ont pas pu participer, sont soit ceux-là qui au dernier moment ont pu retrouver leur nom dans la base de données parce que n’ayant pas pu consulter réellement la base de données avant d’aller déposer leurs dossiers. Par conséquent, nous pouvons dire que l’organisation de ce test est déjà une réussite à travers le taux de participation. Dans l’ensemble, l’organisation du test s’est bien déroulé. Même les coins où il y avait quelques inquiétudes, nous avons pu dépasser même les 90% de taux de participation. Cela signifie que cette expérience que le gouvernement par l’intermédiaire du chef de l’Etat, a mise en œuvre, est une réussite », a-t-il déclaré. Il a également profité de l’occasion, pour rappeler qu’à partir de la rentrée prochaine, les aspirants qui seront dans la base de données seront désormais gérés par l’Agence nationale pour les prestations aux établissements scolaires publics (Anapes). « A partir de la prochaine rentrée, ceux-là qui sont dans la base de données seront mise à la disposition de l’Anapes avec les agences d’intérim qui seront retenues dans ce processus. Ce ne sera plus l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (Anpe) comme ce que nous avons fait cette année. Ce sera l’Anapes qui va gérer tout le processus », a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite