LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Supposée démission du Conseil d’administration de Sides-Parakou : Une vaine cabale contre le maire Charles Toko

0

Charles Toko n’a jamais démissionné de la tête du Conseil d’administration de Sides/Parakou. En effet, la Société d’Investissement pour le Développement Économique et Social de la commune de Parakou ( Sides-Parakou), est dirigée par le maire en exercice. La présidence du Conseil d’Administration de la société fait donc logiquement partie des prérogatives du Maire de Parakou. Or, depuis quelques heures, il circule sur les réseaux sociaux un post intitulé: «Coup de tonnerre à la Mairie de Parakou : Charles Toko démissionne de la tête du conseil d’administration de la Sides». Cette information, n’est que de la pure intoxication sortie des méninges de détracteurs malintentionnés . Le contenu de l’article est loin de la réalité. Le conseil d’administration de la Sides changera de président, une fois que le Conseil municipal changera de maire. En attendant l’installation du nouveau Conseil municipal et l’élection d’un nouveau maire, c’est l’actuel locataire de l’hôtel de ville de Parakou, Charles Toko, qui continue d’être le président du Conseil d’administration de la Sides. Il serait bienséant que l’auteur de l’article, qui a sûrement les preuves de ses allégations, puisse produire ou publier la soi-disante lettre de démission du maire, auquel cas, ce dernier serait en droit de saisir la justice pour violation du Code numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite