LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Soutenance de thèse de Doctorat en Sciences de gestion de l’Uac: Hortence Iranlowo Faladjou reçoit les félicitations du jury

0

Iranlowo Hortence Faladjou vient d’être admise dans le cercle restreint des Docteurs en Sciences de gestion de l’Université d’Abomey-Calavi, avec les félicitations du jury. Hier jeudi 26 mai 2022, à travers une soutenance de thèse qui a duré 2h maximum, elle a convaincu avec ascension, un jury international composé de 6 membres sur le thème intitulé « Partenariat public-privé et qualité perçue des services publics du Bénin: Rôle modérateur de la résistance individuelle ».

Un sujet complexe à l’avantage de l’impétrante a reconnu le jury présidé par le Professeur titulaire des universités Cames, Emmanuel Cossi Hounkou. Ayant travaillé sous la direction  du Professeur titulaire Bertrand Bocco Sogbossi, recteur de l’Université de Parakou, Hortence Iranlowo Falandjou a mobilisé les auteurs de renom dans le domaine de sa thèse, et les théories pertinentes a souligné le jury. Dans son développement, la candidate est partie du simple fait qu’il y a dans le contexte béninois, un recours un peu accru aux partenaires privés dans la gestion des structures publiques. « Nous nous sommes intéressés aux problèmes que l’État veut résoudre en ayant recours à ces partenaires privés. Nous remettons en cause l’inefficacité de ces structures publiques qui a poussé  l’État à s’intéresser aux partenaires privés pour satisfaire ses usagers », a-t-elle  expliqué. « Notre problématique a été de savoir: est-ce que l’objectif  premier qui est de fournir un service de qualité a été atteint? C’est là qu’on s’est posé la question, quelle est l’influence du Partenariat public-privé sur la qualité perçue des services publics dans le contexte béninois? », a-t-elle précisé. Face à cette problématique, elle a fait comprendre au jury que certes, le Partenariat public-privé permet l’amélioration de la qualité. Vu que le partenaire privé a des obligations en termes d’objectif à atteindre et est dans un milieu concurrentiel où il peut être sollicité par d’autres structures ou même par d’autres pays dans un contrat de Ppp. « Donc, il y a l’obligation de bien faire. Mais, nous avons constaté que, la non-prise en compte des parties prenantes des structures publiques constitue un frein à la réussite de ce partenariat. Ainsi, nous avons fait des suggestions pour que l’Etat prenne soin de l’intérêt des parties prenantes dans le pilotage du partenariat », a -t-elle proposé.

L’après soutenance

Après cette étape de soutenance, elle promet de  continuer par creuser sur la base des pistes données par les Maîtres. Suite à la délibération du jury, la toute nouvelle Doctoresse a remercié l’Eternel  des armées. « Je suis animée d’une très grande joie et je loue l’Eternel Dieu des armées qui a permis que ceci soit. Ça n’a pas été facile, mais l’Eternel a été au contrôle. Il nous a conduit jusqu’à ce jour. Nous lui rendons grâces », a-t-elle exprimé. Il faut dire que Hortence Iranlowo Faladjou, après les études  universitaires à Parakou, s’est inscrite à l’Uac pour le Diplôme d’études supérieures pour amorcer la thèse en 2019, achevée en 2021 avant de soutenir en 2022.

Bienvenue Agbassagan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum