LE MATINAL
Actualités

Session extraordinaire du Bureau politique élargi de l’Union progressiste : Bruno Amoussou tacle l’opposition

A la faveur d’une session extraordinaire, tenue samedi 16 janvier 2020 dans la Commune d’Abomey-Calavi, le président de l’Union progressiste (Up) a profité de son intervention pour dévoiler à travers son allocution, le plan secret de l’opposition. Lire des extraits de l’allocution de Bruno Amoussou lors de la session extraordinaire du Bureau politique élargi.

« Comme dans tous les pays du monde, le débat politique se développe dans notre pays. Et comme dans tous les pays du monde, la lutte s’intensifie à l’approche des élections majeures, notamment les Présidentielles. Cette lutte oppose ceux qui embrassent la démocratie pour s’en servir et ceux qui, continuellement œuvrent pour l’accomplissement de l’enracinement de cette démocratie, bénéfique pour la population ;

Cette lutte oppose également ceux qui veulent reconquérir le pouvoir par le chaos, des vides juridiques et de l’autre côté, ceux qui défendent les institutions aussi imparfaites qu’elles soient, pour qu’elles demeurent des cadres de discussion et de dialogue ;

LIRE ASSI :  COVID-19/BÉNIN : DE NOUVEAUX CAS ENREGISTRÉS PARMI LES CONFINES DES HÔTELS

Cette lutte dis-je, oppose aussi d’un côté ceux qui réclamaient les assises nationales dès 2019 dans le but de supprimer la constitution du 11 décembre 1990, instaurer une nouvelle République et se relancer dans la compétition présidentielle et de l’autre côté, ceux qui défendent les acquis de la conférence nationale, notamment la dévolution du pouvoir par les élections et la limitation des mandats conformément à la Constitution ;

Cette lutte oppose actuellement d’un côté ceux qui réclament toujours des assises nationales, cette fois-ci, pour supprimer la constitution du 11 décembre 1990 révisée en 2019 pour les mêmes objectifs, a savoir: instaurer une nouvelle république. Face à ceux-là, de l’autre côté, il y’a ceux qui travaillent pour la stabilité et la paix afin de créer des conditions favorables au peuple ;

Cette lutte oppose enfin ceux qui sont pour l’immobilisme c’est-à-dire le maintien de ce qui est favorable à leur intérêt et ceux qui veulent des réformes pour transformer notre pays.

LIRE ASSI :  FACE AU COVID-19: HOUNKPATIN ENCOURAGE LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

C’est dans ce contexte que nous nous sommes réunis pour choisir les deux personnes qui vont porter notre Parti pour la bataille Présidentielle à venir… »

Propos recueillis par J.S. B. 

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

1er et 3ème arrondissements de Parakou : Charles Toko offre des vivres et des enveloppes aux démunis

LA REDACTION

Covid-19 : Le Bénin passe à 9 décès

LA REDACTION

RISQUE DE PROPAGATION DU COVID-19 : L ‘ECOLE REPREND LE 11 MAI

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils