LE MATINAL
Actualités

Session criminelle du Tpi de Cotonou : Le procès “Assassinat de la petite Gracia” s’ouvre lundi prochain

Les deux présumés auteurs de l’assassinat de la petite Gracia Prunelle le 3 février 2020 seront jugés à l’ouverture de la session criminelle au Tribunal de première instance de Cotonou. Ils seront à la barre lundi 15 juin 2020. L’annonce a été faite par le procureur de la République près le Tpi de Cotonou en prélude à l’ouverture de la session criminelle. Selon Mario Mètonou, ces personnes sont poursuivies pour deux infractions à savoir l’assassinat et les pratiques de charlatanisme. « Chaque partie présentera ses moyens. Les avocats de la partie civile seront là. On va débattre et à la fin, le Tribunal tranchera », a-t-il déclaré. En ce qui concerne les peines que risquent les présumés assassins, il a fait savoir que pour l’infraction de l’assassinat, la peine varie entre 10 et 20 ans. Pour celle relative aux pratiques de charlatanisme, elle va jusqu’à la perpétuité. Pour rappel, Gracia Prunelle, âgée de 7 ans avait disparu dans la soirée du lundi 03 février 2020. Sa maman a très tôt soupçonné un employé d’une boutique de vente de liqueur à proximité. Ce dernier a nié les faits, et s’est même présenté à la Police pour porter plainte contre la mère de la petite pour diffamation. Mais comme tous les indices des investigations conduisaient vers lui, la Police l’a interpellé. Au cours de l’interrogatoire, il a avoué son crime, avant de conduire la Police sur les lieux où il avait caché le corps sans vie, dépourvu de certains organes sensibles de la petite Gracia. Il a par la suite dénoncé son complice qui s’était réfugié à Adjohoun, dans le département de l’Ouémé après l’éclatement de l’affaire. Mais il a été lui aussi arrêté le samedi 8 février 2020 par la Police républicaine. Cette session criminelle du Tribunal de Cotonou qui s’ouvre le lundi 15 juin 2020 connaîtra au total 21 procédures. Elle permettra de juger 51 accusés. Pour l’essentiel, les infractions poursuivies sont l’assassinat, l’association de malfaiteurs, le vol qualifié et le viol. Elle prendra fin le 13 juillet 2020.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Bénin/Covid-19 : Wilfried Houngbédji donne les motifs de la réouverture des classes au détriment des églises, mosquées et bars.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Affaire « Harcèlement à l’Ortb »: Nicéphore Soglo félicite Patrice Talon pour sa démarche

LA REDACTION

Conseil des ministres : Les grandes décisions de ce mercredi 11 novembre 2020

LA REDACTION

Non-respect du code de la route et des gestes barrières : La Police républicaine déclenche une opération coercitive demain à Cotonou

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils