LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Sèssimè sur l’Ortb : « Tout ce qui touche à Sèssimè, on peut…relayer d’une autre facette sur la toile »

0

La chanteuse béninoise Sèssimè n’est pas d’accord avec le traitement qui se fait des évènements liés à elle. Elle estime que tout ce qui la touche est souvent transformé en drame et relayé d’une autre facette sur la toile. Elle l’a fait savoir ce samedi 14 août 2021 au cours d’une émission sur la radio nationale où elle donnait sa part de vérité sur ce qui s’était réellement passé au cours du concert controversé de Dadju où certains artistes béninois n’ont pas presté. « Mr Ulrich Adjovi , du Groupe empire, c’est un grand frère que je respecte beaucoup et que malgré tout ce qui se passe et qui me désole aujourd’hui, je continue de le respecter quand même parce qu’il y a beaucoup de jeunes qui ont l’argent et qui pourraient faire ce qu’il est en train de faire. Mais ils ont choisi mettre leur argent à l’extérieur; investir dans des maisons, des voitures, autre chose, investir dans les femmes. Mais lui, au-delà de ses passions, il est à l’ecoute, il fait un peu pour nous. Ce n’est pas encore ce qu’on veut mais, il le fait. Sauf qu’à un moment donné vous admirez quelqu’un et que la personne vous fait mal, il faut pouvoir le lui dire. C’est de cette jeunesse là que je parle aujourd’hui. Cette jeunesse qui ne fait pas dans « le béni oui oui », qui ne caresse pas seulement les gens dans le sens du poil.

On est jeune parce qu’on veut avancer ensemble. Il faut qu’on corrige les choses ensemble pour pouvoir avancer. Moi, au départ, dans cette affaire de Dadju, je n’étais pas pour une vidéo en direct ou parler publiquement de ce qui s’est passé, parce que mon manager a dit de ne pas réagir, on va trouver un arrangement et je peux le dire aussi que Mr Ulrich Adjovi m’a écrit la nuit du Concert pour me dire « Sèssimè, je viens de voir ton manager. Désolé, je comprends tout ce qui s’est passé, on en parlera ». Mais quand je me suis réveillée le matin et comme d’habitude, tout ce qui touche à Sèssimè, on peut transformer ça en drame, relayer d’une autre facette sur la toile», a-t-elle déploré pour dire qu’elle s’était vue obligée de rétablir la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite