LE MATINAL
Actualités

Résilience des fondamentaux économiques face au Covid-19 : L’agence Fitch rehausse la notation du Bénin à “B/Positive”

Le Bénin est le premier pays bénéficiant d’une révision de perspective “Stable” à “Positive” de l’agence de notation internationale financière internationale Fitch depuis le début de la crise liée au Covid-19. L’annonce a été faite aux autorités la semaine écoulée. Cette décision confirme la résilience des fondamentaux économiques du pays, qui affiche en 2020 l’un des taux de croissance économique les plus dynamiques d’Afrique subsaharienne, en dépit de la pandémie. Lire le communiqué du ministre de l’Economie et des finances.

Communiqué de presse

L’agence de notation Fitch améliore la perspective de notation du Bénin à « B/Positive » : la première révision de perspective « stable » à « positive » de l’agence sur la notation d’un souverain depuis le début de la pandémie

L’agence de notation financière internationale Fitch a rehaussé la perspective de notation de la République du Bénin de « stable » à « positive », faisant ainsi du Bénin le premier pays bénéficiant d’une révision de perspective « stable » à « positive » de l’agence depuis le début de la crise liée au Covid-19.

LIRE ASSI :  COVID-19 : LE GOUVERNEMENT RASSURE SUR L'ÉTAT DE SANTÉ DES DEUX CAS CONFIRMÉS DU BÉNIN

Cette décision confirme la résilience des fondamentaux économiques du pays, qui affiche en 2020 l’un des taux de croissance économique les plus dynamiques d’Afrique subsaharienne, en dépit de la pandémie. Cette décision remarquable intervient alors que plusieurs pays d’Afrique ont vu leur notation dégradée depuis le début de la pandémie, attestant de la qualité de la gestion de la crise par les autorités, mais également du succès des réformes ambitieuses entreprises par le gouvernement depuis 2016. Le Bénin se maintient ainsi parmi les pays africains bénéficiant de la meilleure notation de crédit, se démarquant une fois de plus par sa résilience face aux chocs externes.

En améliorant la perspective de notation de « stable » à « positive » et en affirmant la notation de « B » du Bénin, Fitch salue la résistance du Bénin face au « double choc » qu’ont été la crise du Covid-19 et la fermeture des frontières avec le Nigéria, et réaffirme les fortes perspectives de croissance pour le pays.

LIRE ASSI :  OBTENTION DU RÉCÉPISSÉ PROVISOIRE A LA CENA : HUIT PARTIS SUR 9 REÇOIVENT LE PRÉCIEUX SÉSAME

Ainsi, Fitch estime la croissance du PIB à 2,3% en 2020, bien au-dessus de la médiane des pays pairs du Bénin à -4,5% la même année, et prévoit une croissance de 5,6% en 2021 puis de 6,2% en 2022, portée par le rebond des secteurs du commerce, des transports, de l’agriculture et de la construction. En outre, l’agence estime que la réouverture des frontières avec le Nigéria intervenue en décembre 2020 devrait permettre la reprise des flux commerciaux et une accélération de la croissance. L’économie du Bénin fait ainsi preuve d’un dynamisme inégalé dans la région, soutenu par les efforts du gouvernement en matière de politique fiscale et d’investissement.

Fitch salue également l’amélioration de la flexibilité financière du Bénin. Le succès de l’émission obligataire en deux tranches réalisée en janvier 2021 sur les marchés internationaux, pour un montant d’un milliard d’euros, a confirmé la confiance des investisseurs dans le crédit du Bénin. La forte demande des investisseurs a permis au Bénin d’émettre un instrument de maturité 2052, soit la maturité la plus longue jamais atteinte par un état africain pour une obligation internationale en euros.

LIRE ASSI :  Communales 2020/une semaine après : Les analyses du Consultant politique Agapit Maforikan

L’agence Fitch anticipe une évolution relativement contenue de la dette publique en 2020 à 46% du Pib et estime que les progrès en matière d’assainissement budgétaire et les anticipations de forte croissance à moyen terme permettront de stabiliser son niveau à environ 48 % du Pib en 2022, soit un taux significativement inférieur à la médiane de 70% des pays pairs du Bénin, reflétant la politique prudente de gestion de la dette.

Cotonou, le 12 février 2021

Le ministre de l’Economie et des finances

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Baccalauréat 2020 : Le retrait des convocations démarre lundi

LA REDACTION

Conseil des ministres : Les nominations prononcées ce 4 novembre

LA REDACTION

Collecte et traitement des déchets : Un an de services offerts aux ménages du Grand Nokoué

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils