LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Réformes dans l’enseignement supérieur : Fin des mandats dans les universités publiques

0

(La liste des nouveaux responsables attendue)

Par décret n°2021-379 du 14 juillet 2021, portant statuts-type des universités publiques en République du Bénin, le gouvernement a procédé à des réformes innovantes dans le secteur de l’enseignement supérieur. Tout a été revu au mieux pour le bien-être des enseignants, des personnels administratifs ainsi que des étudiants et autres usagers. Cette réforme a mis fin aux mandats des différents responsables des universités que sont les recteurs, vice-recteurs, doyens, vice-doyens, directeurs et directeurs adjoints à la date du 30 septembre 2021. De nouvelles nominations s’imposent et se font attendre.

Qui seront les prochains responsables des universités publiques du Bénin ? La liste n’est pas encore connue. Les candidats ayant postulé aux différents postes de recteur, vice-recteur, doyens, vice-doyens, directeurs et directeurs adjoints ouverts à cet effet ont leurs regards tournés vers les autorités. Mais selon les exigences de l’article 72 du décret n°2021-379 du 14 juillet 2021, portant statuts-type des universités publiques en République du Bénin, ceux qui sont en poste actuellement ou du moins jusqu’hier jeudi 30 septembre 2021 ont fini leur mandat. « Quelle que soit leur durée initialement prévue, toutes les mandatures en cours sont prorogées ou raccourcies selon le cas, au 30 septembre 2021 », c’est ce que stipule le décret en question. Ce qui signifie que tous les responsables en poste dans les universités publiques ont fini leurs mandats respectifs hier. A partir de ce vendredi 1er octobre 2021, ils devraient passer service à leurs successeurs ou rester encore en poste au cas où certains parmi eux reviendraient, par mérite. Mais, il faut préciser que le décret n’a jamais dit que de nouvelles nominations interviendraient automatiquement, à l’extinction des mandats en cours.

La procédure de désignation prescrite par le décret sus-cité a suivi son cours normal et a déjà franchi presque toutes les étapes, sauf la dernière qui consiste à retenir les plus méritants. D’après nos sources, les différentes commissions mises en place à cet effet ont déjà fini leurs travaux et déposé les rapports à qui de droit. Mais, comme l’exige la procédure, même les membres desdites commissions ne connaissent pas encore les noms des personnes qui seront retenues. Ce travail revient à un autre organe avant l’officialisation des listes.

Pour le compte de l’année académique 2021-2022, le premier semestre démarre dans les universités publiques le lundi 11 octobre 2021. Et de toutes les façons, de nouveaux responsables devront être nommés pour achever les préparatifs de la rentrée universitaire. Il est vrai que beaucoup avaient pensé que la liste des nominations serait rendue publique après le Conseil des ministres du mercredi dernier. Mais rien n’y fit. Probablement que ce sera fait le mercredi prochain. La question qui taraude les esprits est de savoir comment vont fonctionner les administrations dans les universités publiques à partir de ce jour, jusqu’à la nomination des nouveaux responsables ou pour proroger, le temps de publier les nominations, les mandats de ceux qui étaient là jusqu’hier. De nos investigations, il ressort que ce sont les responsables en place qui vont continuer de gérer les affaires courantes jusqu’à la prise d’actes qui les remplacent ou qui nomment les nouveaux responsables.

Abdourhamane Touré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite