LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Reckya Madougou interpellée par la Police

0

Reckya Madougou n’est plus libre de ses mouvements. Elle a été arrêtée par la Police républicaine de retour à Cotonou après un meeting du prétendu Collectif de l’opposition sur le pont de la ville capitale ce mercredi 3 mars 2021. « Alors que nous clôturions ce meeting aux environs de 19h, la salle des fêtes Tiwani de Porto-Novo a été encerclée par un fort détachement des forces de l’ordre. Nous sommes néanmoins sortis et avons rejoint nos voitures pour rentrer chez nous. Je suis reparti ensemble dans la même voiture que l’ambassadeur Moïse Kérékou et la ministre Reckya Madougou. C’est alors que, sur le pont de Porto-Novo, notre voiture a été bloquée par les forces de l’ordre. L’ambassadeur Kérékou et moi-même ainsi que le conducteur avons été débarqués de force par ce détachement fortement militarisé. Quatre agents des forces de l’ordre se sont emparés de notre voiture avec Mme la ministre Madougou, maintenue de force à bord et emportée vers une destination inconnue », a relaté Joël Aïvo sur sa page Facebook. Pour l’heure, les raisons de son arrestation ne sont pas encore connues. Mais une liaison est faite dans l’opinion avec les récentes interpellations de quelques responsables du parti « Les démocrates ». En effet, Nourénou Atchadé, premier vice-président, Justin Adjovi, secrétaire nationale à la comptabilité et au patrimoine et Bio Dramane Tidjani, coordonnateur adjoint du parti dans la 8ème circonscription électorale ont été écoutés par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme. Si les deux premiers ont été libérés, cela n’a pas été le cas avec ce dernier qui est un proche de Reckya Madougou. Après son audition à la Criet, il a été placé en garde-à-vue à la brigade criminelle. Présenté de nouveau à la Criet le lundi 1er mars 2021 pour la suite du dossier, il a été placé sous mandat de dépôt à la prison civile d’Akpro-Missérété. Conduite à la Brigade économique et financière (Bef), Reckya Madougou, aux dernières nouvelles, pourrait comparaitre devant de la juridiction spéciale cette nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum