LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Rapport de l’audit de la gestion du fonds Covid-19 : Le gouvernement clarifie

0

Le porte-parole du gouvernement a éclairé les lanternes sur l’authenticité du rapport sur les dépenses effectuées dans le cadre de la gestion du Covid-19.  C’était hier mercredi 08 juin 2022, à la faveur du point de presse du Conseil des ministres.

Pour Wilfried Léandre Houngbédji, il s’agit d’un rapport qui n’est pas définitif. A l’entendre, sur demande du ministère de l’Economie et des finances, la Cour des comptes a procédé à l’audit des dépenses engagées dans le cadre de la gestion de la pandémie du Covid-19. Le rapport provisoire soumis par la Cour des comptes, en vertu du principe du contradictoire, a été amendé par les structures nationales, et ces amendements ont été transmis pour prise en compte par les auditeurs. A en croire le porte-parole du gouvernement, ce rapport n’aurait pas dû se retrouver sur la place publique étant entendu qu’il ne s’agit pas d’un rapport définitif. Concernant les chiffres qui circulent, Wilfried Léandre Houngbédji explique qu’il s’agit de données brutes compilées à partir de plusieurs sources (Partenaires techniques et financiers, ministères sectoriels et ministère de l’Economie et des finances) présentant quelques erreurs matérielles. A titre d’exemple, il fait savoir qu’à la page 48 du rapport, il est mentionné 138 620 577 062 de francs Cfa pour les dépenses liées à la vaccination, alors que celles effectuées aussi bien par l’Etat que par tous les partenaires s’élèvent à 30 851 679 422 de FCfa. Il estime que le montant indiqué par la Cour ne représente que l’ensemble des projections ou prévisions faites initialement sur cette rubrique, pour laquelle le Bénin a, par ailleurs, reçu des dons. Sur l’ensemble des montants dépensés, précise-t-il, près des deux tiers (2/3) ont été directement pris en charge ou proviennent des partenaires. Ces dépenses obéissent à leurs règles et procédures internes et ont bénéficié de leur avis de non objection sur toute la procédure. Le champ de l’audit demandé couvre l’intégralité des achats réalisés par l’Etat et les Communes, portant ainsi sur un montant total de 131 241 653 666 de FCfa. Pour l’ensemble de ces dépenses, les justificatifs sont disponibles et transmis à la Cour qui les analysera et produira son rapport définitif. Il rassure que si ce qui est redouté advenait, conformément à la pratique en cours dans le pays, les décisions qui doivent être prises seront prises.

Odi I. Aïtchédji

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum