LE MATINAL
Actualités

Promesse de Talon à Pehunco : La route Djougou-Pehunco- Banikoara sera réalisée

« Je suis malheureux. Et je suis triste, parce que nous avons donné le meilleur de nous-même », a déclaré le chef de l’Etat à son entrée samedi 9 janvier 2021 au Centre des jeunes et loisirs de Pehunco. Ce sentiment de tristesse est une réponse à la non-réalisation de la route Djougou-Pehunco Banikoara. En effet, sur l’une des affiches déployées dans la salle, il était écrit : « Pehunco continue de croire au bitumage de l’axe Djougou-Pehunco Banikoara ». C’était l’une des promesses faites par le président de la République, lors de sa campagne en 2016. Une promesse qui tarde à devenir réalité. D’où l’impatience de la population. Frappé par ce message, Patrice Talon a tenu à faire une mise au point : « Vous avez dû suivre dans les informations que le Bénin a mobilisé le financement nécessaire au bitumage de cette route importante pour le Bénin tout entier. Vous avez dû suivre que les appels d’offres ont été lancés, et que les entreprises ont été déjà sélectionnées. Cela a mis du temps parce que l’étude a été longue. Mais, tout est fait et le financement disponible depuis longtemps ». En effet, avec ses 80 000 âmes, Pehunco, ville carrefour, abrite le plus grand marché de l’Atacora, selon son maire, Koto Orou Nare. Spécialisée dans la production du coton, de l’anacarde, du maïs et du soja entre autres, la Commune reste pourtant d’accès difficile en raison de son réseau routier défectueux. Mais pour le chef de l’Etat, cet axe sera construit, et sera l’un des plus beaux du pays. Aussi, a-t-il invité les populations à conjurer le mauvais sort qui rend difficile la réalisation de cette route, mais surtout à se départir de « l’état d’esprit du passé », à propos des promesses non-tenues faites par les politiciens. Car, a-t-il ajouté, il y a longtemps que « nous ne croyons plus du tout aux promesses au Bénin ».

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  LE NIGER ENREGISTRE SON 1ER CAS DU COVID-19

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Convoquée par la Police judiciaire dans le cadre des violences préélectorales: Amissétou Affo Djobo en fuite au Togo

LA REDACTION

Le juriste Franck Béhanzin à propos des droits de l’homme au Bénin : « Les mesures prises par l’Etat renforcent l’efficacité de ces droits ».

LA REDACTION

Coronavirus : Le Bénin n’a pas encore enregistré un 2eme cas selon le ministre Orounla

LA REDACTION

Leave a Comment

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter EN savoir plus

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils