LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Projet de réalisation d’une pharmacie à Lalo : Talon appuie Joachim Hodé

0


Reçu en audience au palais de La Marina le lundi 14 juin 2021, le pharmacien-ébéniste Joachim Hodé, bénéficie désormais de l’accompagnement du président Patrice Talon dans la réalisation de son projet d’installation d’une pharmacie à Lalo. L’annonce a été faite ce mercredi 16 juin 2021, par le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji. « Le président de la République en tant que Patrice Talon, a décidé d’accompagner M. Hodé à la réalisation effective de son projet d’installation d’une pharmacie parce qu’il faut dire que lors de la dernière attribution de site, que le Ministère de la santé fait périodiquement, M. Hodé s’est vu attributaire d’un site dans la Commune de Lalo. Le président Patrice Talon a décidé de l’accompagner personnellement à l’implantation de cette pharmacie », a-t-il expliqué. En plus de cela, renseigne le secrétaire général adjoint du gouvernement, Joachim Hodé bénéficiera au titre de l’Etat d’une formation dans le domaine de la galénique dans une école d’enseignement supérieur. « Au titre de l’Etat, il (Patrice Talon) a instruit le ministre de la santé, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à l’effet de l’aider à identifier une école supérieur digne du nom qui offre des formations dans une spécialité qu’il a envie de faire. Cette spécialité, c’est la galénique qui consiste à mettre en forme les produits pharmaceutiques. Vous savez, nous avons de nombreuses plantes médicinales et certains experts disent que beaucoup d’étrangers viennent en prendre pour aller les conditionner, en faire des médicaments et les renvoyer sur notre marché ou sur les marchés africains. La galénique que notre compatriote souhaite apprendre va lui permettre de devenir un vrai pionnier dans ce secteur et de revenir dans quelques années, mettre au service de notre population, les compétences nouvelles qu’ils auraient acquises dans ce sens là », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite