LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Programme d’assainissement pluvial de Cotonou : Le premier marché signé

0 10

Le phénomène cyclique des inondations à Cotonou sera bientôt un lointain souvenir. Grâce au dynamisme du gouvernement, un financement de 264 milliards de FCfa a été accordé par la Banque mondiale pour le Programme d’assainissement (Papc). Le premier marché dudit programme a été signé le 30 septembre 2021 au siège de l’Agence du cadre de vie pour le développement du territoire (Acvdt) sous la présidence du ministre José Tonato.

Encore quelques mois et le phénomène cyclique des inondations sera réduit dans la ville de Cotonou. Les eaux seront mieux évacuées et la qualité de vie d’un million d’habitants de plusieurs quartiers améliorée. Le Programme dédié à l’assainissement pluvial de la métropole économique (Papc) entre dans sa phase opérationnelle. Jeudi 30 septembre 2021, le ministre du Cadre de vie et du développement durable a présidé en présence du maire Luc Atrokpo, la cérémonie de signature du premier marché de travaux sous financement de la Banque mondiale. Lesdits travaux qui sont confiés à l’entreprise Hnrb seront exécutés dans les 4ème et 10ème arrondissements de Cotonou. Ils portent sur 1425 ml de linéaire de collecteurs, 7150 linéaires de voiries et les bassins versants Y et Pa 3. D’une durée de 18 mois, cette phase 1 du Papc va coûter 17 milliards 94 millions 82 mille 367 de FCfa. Selon José Tonato, le Papc est l’expression de la volonté manifeste du gouvernement du président Patrice Talon de donner un nouveau visage à la capitale économique. «Le lancement opérationnel du Papc marque une étape importante dans la construction et le développement de cette agglomération qui se veut être comme le demande l’Odd 11, une ville sûre, inclusive, résiliente et durable », a signifié l’autorité ministérielle qui n’a pas manqué de mettre un accent particulier sur la qualité des travaux qui doivent être réalisés dans le temps et techniquement maîtrisés. Le maire de Cotonou pour sa part, s’est réjoui du démarrage des travaux du Papc. « En décembre passé, je disais devant le Conseil municipal que dans les années à venir, Cotonou va rattraper ses 50 ans de retard. Je le disais à cause des différents programmes que le gouvernement s’apprêtait à développer à Cotonou. Nous avons eu la première phase de l’asphaltage qui a transformé notre ville. Nous avons le Pavid et nous lançons aujourd’hui le Papc. Notre soutien au Programme est total », a rassuré l’édile. D’un montant global de 264 milliards de FCfa, le Papc va générer au total, 7 000 emplois directs et 13 000 emplois indirects. Il prend en compte 70% de la superficie de Cotonou et permettra d’aménager 46 km de linéaire de collecteurs secondaires et caniveaux, puis 49 km de linéaire de voiries connexes pour une durée de 4 ans. Outre le ministre du Cadre de vie et du développement durable et le maire de Cotonou, la cérémonie a connu la présence de la directrice de l’Acvdt, Olga Dagnon, du coordonnateur du Papc, des représentants de l’Agetur, de la Hnrb, du ministre d’Etat chargé de l’Economie et des finances et de la mission de contrôle.

Serge Adanlao

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite