LE MATINAL
Actualités

Présidentielle en Côte d’Ivoire après le décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly : Joël Ataï Guèdègbé évoque trois scénarii possibles

Désigné comme le candidat du pouvoir pour la Présidentielle d’octobre 2020, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly est décédé mercredi 8 juillet 2020 à l’âge de 61 ans. Sa mort pourrait bien évidemment mettre en cause l’ordre établi. C’est ce que pense le politologue Joël Ataï Guèdègbé. Intervenant ce jeudi 9 juillet 2020 sur Frissons radio ce jeudi 9 juillet 2020, il estime que cette situation pourrait déboucher sur trois possibilités. La première selon lui, est que le président Ouattara pourrait prétexter de la mort de son dauphin pour revenir sur sa décision de ne pas être candidat. La deuxième possibilité selon lui, c’est que le président Ouattara se réconcilie avec deux dissidents de sa famille politique que sont Guillaume Soro et Marcel Amon-Tanoh, son ministre des Affaires étrangères, qui a claqué la porte avec la désignation de Amadou Gon Coulibaly comme dauphin. En ce qui concerne le troisième scénario, et qui paraît selon le politique le plus utile pour la Côte d’Ivoire, est que le président Alassane Ouattara use de son autorité et de son influence pour adouber Ahmed Bakayoko à qui tout le monde pense ou alors que le président Ouattara adoube enfin Daniel Kablan Dunca, l’actuel vice-président qui a l’avantage de n’être ni dioula, ni bété, ni baoulé peut être de pouvoir rassurer tout le monde qu’il serait un président équitable après la succession de Alassane Ouattara s’il était élu. Pour rappel, transplanté cardiaque en 2012, Amadou Gon Coulibaly avait quitté la Côte d’Ivoire le 2 mai 2020 pour un « contrôle médical » en France, malgré la fermeture des frontières en raison de la pandémie du Covid-19. Le premier ministre s’était fait poser un stent durant les premiers jours de son évacuation en France, avant de subir, début juin, une seconde hospitalisation, à la Pitié Salpêtrière, à Paris. Il était finalement rentré, le 2 juillet, assurant être « de retour en forme » pour se consacrer à l’élection présidentielle. Mais hélas, le sort en a décidé autrement!

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Candidature de Patrice Talon en 2021 : La lecture du ministre Alain Orounla

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Recrutement militaire 2020 : Le test de présélection prévu pour le 15 octobre

LA REDACTION

Ministère de l’Energie : L’élaboration du budget 2021 lancée

LA REDACTION

Bepc 2020  : L’heure est aux derniers réglages à Cotonou

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils