LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Présidentielle 2021 : La Haac évalue les forces et faiblesses de la campagne médiatique

0

Les conseillers de la Haute autorité de l’audiovisuel et  de la communication (Haac), ont entamé jeudi à Abomey,  les travaux d’un séminaire, pour l’évaluation de la gestion de la campagne  médiatique de l’élection présidentielle de 2021, en présence des représentants  des duos candidats, ceux des organes de presse et la société civile.

A  l’ouverture des travaux, le président de la Haac, Rémi Moretti, a fait  savoir que le présent séminaire de trois jours, revêt une importance capitale,  au cours duquel il sera question de « revisiter la structuration de la  couverture médiatique pendant l’élection présidentielle, d’en appréhender les  forces et  faiblesses afin de définir les perspectives appropriées pour  faire face à de nouveaux défis ». Les  travaux de ce séminaire, a-t-il poursuivi, vont consister non seulement à poser  le diagnostic adéquat, mais aussi et surtout, à proposer des approches  novatrices pour une meilleure organisation des prochaines campagnes médiatiques  des élections. Pour le Conseiller Fernand Gbaguidi, Coordonnateur de la commission temporaire  chargée de la campagne médiatique de l’élection présidentielle du 11 avril 2021,  il s’agit  d’ « évaluer les forces et  faiblesses à l’aune des objectifs contenus dans la décision n° 21001/Haac  portant création de la Commission temporaire chargée de la campagne médiatique,  et de la décision n° 21017/Haac, portant réglementation de la campagne  médiatique pour l’élection présidentielle 2021», afin de  proposer des  mesures correctives pour améliorer le futur.  Quant à la vice-présidente de la Commission  électorale nationale autonome (Céna) sortante,  Geneviève Boko-Nadjo,  elle a salué la discipline médiatique observée cette année  dans la gestion de la couverture médiatique de la campagne électorale et ce, conformément  aux articles 44 et suivants du Code électoral. Toute chose qui, a-t-elle  affirmé, donne la preuve du sérieux avec lequel la Céna a accompli sa mission. En  tant qu’institution chargée de l’organisation des élections, la vice-présidente  de la Céna a formé le vœu de voir une « collaboration de plus en plus  accrue entre la HAAC et la Céna », pour que l’image de pays de grande  démocratie s’améliore au Bénin.

Abp

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite