LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Présentation du Pag aux acteurs de mise en oeuvre : 12.011 milliards de francs Cfa pour 342 projets

0 9

Validé en Conseil des ministres le 20 décembre 2021, le Programme d’actions du gouvernement 2ème génération est entré dans sa phase de mise en œuvre. Cet  instrument clé de pilotage de la politique gouvernementale a été présenté aux acteurs de la chaîne de clarification, de programmation, d’exécution et de suivi des actions du Pag hier jeudi 6 janvier 2022 au Palais des congrès.

Ils sont plus que jamais au fait du contenu du Programme d’actions du gouvernement 2ème génération. À la faveur d’un séminaire, les cadres à divers niveaux des différents Ministères sectoriels ont été outillés sur les grandes innovations que contient ce document. Secteur par secteur, les différents projets et programmes leur ont été dévoilés par le président du comité de pilotage Achille Houssou. Ce dernier, après avoir présenté les résultats significatifs du Pag 2016-2021, a indiqué que celui de 2021-2026 a son ancrage sur les acquis du précédent ; lequel a comblé les attentes. Et puisque ces résultats ne constituent qu’un début de réalisation des conditions minimales préalables à l’essor de l’économie béninoise, la nouvelle boussole du gouvernement du président Patrice Talon pour les 5 prochaines années entend relever bien de défis. Le document, fait-il observer, est structuré en trois piliers. Le premier pilier concerne l’enracinement de la démocratie, de l’État de droit et de la bonne gouvernance. A cela s’ajoutent le maintien de la stabilité du cadre macroéconomique et le renforcement de la mobilisation des ressources intérieures. Le pilier 2, par contre, entend agir sur l’accroissement de la productivité et la compétitivité de l’économie béninoise, relever significativement le niveau du capital humain, réaliser le boom industriel et, enfin, réaliser l’autonomie et la transition énergétique. Le 3ème pilier quant à lui, met l’accent sur l’accélération de l’accès des populations aux services sociaux de base et à la protection sociale. Il compte aussi réaliser le développement équilibré et durable de l’espace national. Pour Achille Houssou, plusieurs actions et principes  vont gouverner l’action de l’Exécutif au cours de ce quinquennat qui s’ouvre. Primo, ce Pag veut engager le pays dans un nouvel état d’esprit dans une dynamique de paix, de sécurité, de bonne gouvernance et une économie prospère. Secondo, à travers ce programme, le président Patrice Talon veut valoriser les atouts du pays de sorte à faire face à son destin et ses besoins de manière durable. Tertio, le Bénin, dans les prochaines années, sera gouverné par le principe de responsabilisation et de redevabilité. Au total, ce document comporte 7 axes stratégiques. Il s’agit du renforcement de la démocratie et de l’État de droit, de la consolidation de la bonne gouvernance, du renforcement du cadre macroéconomique et de sa stabilité, de l’accélération de la croissance économique, de la production d’une éducation de qualité et de l’Eftp, de l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base et du remplacement du développement équilibré et durable de l’espace national. En termes d’impact, un taux de croissance moyen de 8, 3 % est envisagée de même que 1300000 emplois directs et indirects seront générés.

3683 milliards pour les nouveaux projets

Pour ce qui concerne son financement, le conférencier a rassuré l’assistance. Ce programme d’actions sera financé à hauteur de 48 % sur les ressources publiques contre 52 % pour les ressources en partenariat public-privé. Les ressources publiques seront mobilisées par les régies financières aux plans interne et externe, notamment par le biais des dons et prêts. Au total, le catalogue des projets du Pag 2021 2026 comporte 342 projets pour un montant cumulé de 12011 milliards de francs Cfa. 189 projets sont actuellement en cours pour le compte du Pag pour un total de 7658 milliards de francs Cfa. À ceci s’ajoutent 153 nouveaux projets pour un montant total de 4353 milliards de francs Cfa. Le financement déjà disponible est estimé à 3431 milliards de francs Cfa. Il se dégage, de fait, un montant à rechercher de 8580 milliards de francs Cfa, soit 1899 milliards de francs Cfa pour les projets en cours et 3683 milliards pour les nouveaux projets.

Intervenant à cette occasion, le ministre d’État chargé du développement, a dit toute sa satisfaction et remercié le comité de pilotage pour le travail abattu pendant trois mois. Pour Abdoulaye Bio Tchané, le but recherché à travers ce séminaire est de s’assurer que l’ensemble des acteurs de la chaîne de clarification, de programmation, d’exécutions, et de suivi du Programme d’actions aient la même compréhension des choses. C’est à ce prix, a-t-il martelé, que nous allons préserver l’esprit de collégialité, d’équipe, et de synergie dans la mise en œuvre de ce Programme d’actions. Il n’a pas manqué d’annoncer que prochainement le même exercice sera fait avec les députés, les maires et les autres institutions de la République.

Joël Samson Bossou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite