LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Première édition de l’académie des droits humains au Benin : La Cbdh et l’Usaid outillent les journalistes du septentrion

0

Les membres de la Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh), en partenariat avec l’Usaid, organisent depuis hier, mardi 28 juin 2022, un atelier de partage de bonnes pratiques en matière des droits et devoirs des populations à la base  au profit des journalistes des radios communautaires des départements  des Collines, du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga. Cette rencontre se déroule à l’hôtel Sero Kora3  à Parakou.

Quarante-deux (42) participants, issus de vingt-une (21) radios communautaires des départements  des Collines, du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga renforcent leurs capacités en ce qui concerne les bonnes pratiques en matière des droits et devoirs des populations à la base. Durant les trois jours de la rencontre, les participants auront  à aider la Commission béninoise des droits de l’homme à avoir un lien de proximité avec les populations à la base dans le processus de la dénonciation des cas de  violation ou d’atteinte des droits de l’homme enregistrés dans leurs localités outre la ville de Cotonou. Fruit du partenariat entre l’Usaid et la Commission béninoise des droits de l’homme,  à travers le projet Américain Aba-Roly, cette activité  s’inscrit dans l’optique d’aider la Cbdh à améliorer ses capacités techniques et opérationnelles afin d’assumer sa responsabilité qu’est de promouvoir et de défendre les droits de l’homme au profit des populations à la base et l’accès à la justice des victimes des violations des droits humains à travers un cadre de concertation.

Quid du concept de l’Académie des droits de l’homme ?

Le concept de l’Académie des droits humain a été discuté, négocié et initié  par la Commission des droits humains pour permettre aux radios communautaires, notamment, les animateurs,  de comprendre et de maîtriser les quelques  notions basiques des droits humains en ce qui concerne la mission et le mandat des institutions nationales des droits de l’homme d’une manière générale. Selon Steve Kpoton, chargé de programme Aba-Roli Bénin, de façon spécifique, cette rencontre portera sur des discussions liées à la mission de mandats de la Commission béninoise des droits de l’homme, de ses actions dans les régions et comment les radios communautaires peuvent accompagner les actions de la commission dans les régions rurales de notre pays. Ces objectifs, poursuit-il, fondant l’organisation de la première session de l’académie des droits humains à Parakou, donneront suite à une autre session, dans le mois de juillet pour les radios communautaires de la zone sud du Bénin.

Le but poursuivi, à travers cette académie et l’implication des radios communautaires dans les activités de la commission, est d’abord d’aider la Commission béninoise des droits de l’homme à faire avancer les droits au Bénin, d’où le nom du projet ‘’Advancing Right in Bénin’’. Le secrétaire exécutif de la Fercab, Aziz Chabi Koto, a remercié la Commission béninoise des droits de l’homme pour avoir impliqué les radios communautaires dans cette activité, sans occulter de promettre   que  les radios communautaire joueront leurs rôles pour combler les attentes de ladite  commission.   Quant à Sidikatou Adamon  Houédété,  vice-présidente de la Commission béninoise des droits de l’homme, cette séance entame la première édition de l’académie des droits en ce qui concerne son  processus de renforcement des capacités des journalistes locuteurs, locutrices, animateurs, animatrices des radios communautaires sur la mise en œuvre du mandat de la Cbdh et les défis liés à la protection des droits humain au Bénin.

En effet, l’assistance technique de Aba-Roli vise à soutenir la commission béninoise des droits de l’homme dans l’exercice de sa promotion et de protection des droits de l’homme  au Bénin, surtout dans les zones rurales.

Dans le cadre du partenariat Aba-Roli et la commission béninoise des droits de l’homme, six officiers des droits de l’homme ont été officiellement installés en vue de rapprocher la commission des populations à la base dans les départements de l’Atlantique, du Zou, du Mono, du Borgou, de l’Atacora et de l’Ouémé. Cela, en attendant les 06 autres départements pour donner du sens et du contenu à ses bureaux régionaux.

Cet atelier permettra également, aux journalistes de mieux connaître la Commission béninoise des droits de l’homme et les animateurs de ses services administratifs déconcentrés que sont les officiers des droits de l’homme qui font un travail remarquable et de qualité sur le terrain. La fonction quasi judiciaire, le mandat, la mission, les défis et perspectives… toutes ces questions autour de la commission béninoise du droit de l’homme seront mises au clair. Plusieurs panels et communications seront animés par des experts en matière de droit au Benin. Rappelons que la première communication  sur  le thème ‘’Rôles des médias dans la mission et le mandat  de la commission béninoise des droits de l’homme’’a été animée par Emerico Adjovi, journaliste, consultant en communication et commissaire à la Commission béninoise des droits de l’homme.

Rodéric Dèdègnonhou (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum