LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Pour de bonnes conditions d’études dans les établissements secondaires : Dieudonné Gambiala offre des mobiliers aux apprenants du Zou

0 3

Les établissements secondaires du département du Zou ont bénéficié des mobiliers pour offrir des meilleures conditions de travail aux élèves des collèges et lycées publics. La cérémonie de remise présidée par le préfet, accompagné de Dieudonné Gambiala, Directeur départemental des enseignements secondaires technique et de la formation professionnelle (Ddestfp), a eu lieu, le jeudi 30 décembre 2021, dans la cour du lycée Houffon d’Abomey.

405 tables-bancs ont été au total distribués à 16 établissements dont les besoins sont plus prononcés que les autres. Ce matériel, quoi qu’important a été réalisé sur le Plan de travail annuel (Pta) 2021 de la Ddestfp suite aux besoins sans cesse criards enregistrés chaque année dans les lycées et collèges. Par rapport à la clé de la répartition, Dieudonné Gambiala a expliqué qu’elle a tenu compte de l’importance des besoins dans chaque établissement. « Les établissements qui en ont reçu l’année dernière et qui ne présentent pas un besoin pressant sont exclus du lot. Ce sont ceux dont les besoins sont urgents qui ont été satisfaits », a expliqué le Ddestfp/Zou. Cependant, fait-il remarquer, les lots remis ne suffisent pas, mais cela va permettre de décongestionner les effectifs pléthoriques. Il a, par ailleurs, demandé au préfet de bousculer la haute hiérarchie afin que les nombreux projets en cours dans le département soient achevés en vue de permettre aux apprenants de travailler dans des conditions optimales. Il a profité pour remercier une association de Covè qui a fait don  de 300 tables-bancs aux établissements de la Commune.  Ce geste, faut-il le souligner, a été possible grâce au bon management de l’autorité préfectorale, ordonnateur des crédits délégués dans le département qui a su faire une bonne orientation. Firmin Aimée Kouton a tenté d’expliquer aux responsables d’établissement la raison fondamentale qui justifie les difficultés dans l’enseignement secondaire. A l’en croire, la gestion des lycées et collèges n’est pas décentralisée comme au primaire. En lieu et place des collectivités locales, c’est le Gouvernement qui s’occupe de l’enseignement secondaire. Tout en réitérant son engagement de faire mieux au profit de l’enseignement secondaire du Zou, il a demandé aux bénéficiaires d’en faire un bon usage. « Les tables-bancs ne sont pas pour les cérémonies, mais pour les enfants en vue d’améliorer les rendements », a précisé Firmin Aimée Kouton. « Nous sommes très heureux de cette dotation parce que nous éprouvons assez de difficultés à gérer l’effectif en ce temps de Covid-19 », a déclaré Cosme Tobossi directeur du Ceg 3 Bohicon et porte-parole des établissements bénéficiaires pour caricaturer la situation qu’ils vivent dans les établissements faute de mobiliers. Aux noms de ses pairs, il a témoigné sa gratitude au préfet et au Ddestfp qui se battent pour que l’enseignement soit de qualité dans le département. « Depuis 2016, une attention particulière est accordée à l’enseignement secondaire.  Sinon, on était des orphelins », fait-il remarquer en saluant les efforts du président de la République. Il a rassuré le préfet qu’un bon usage sera fait des mobiliers reçus.

Z.T (Br Zou-Collines)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite