LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Participation aux opérations de maintien de la paix : Le Sg adjoint de l’Onu loue le professionnalisme des soldats béninois

0

« La contribution du Bénin à la Minusma a renforcé la capacité du maintien de la paix des Nations Unies à protéger les communautés les plus vulnérables au Mali.Le travail des casques bleus béninois avec les associations de jeunes, leur soutien à la lutte contre le Covid-19 et la construction d’infrastructures ont démontré leur chaleur et leur compassion envers la population locale », assure le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’Onu Jean-Pierre Lacroix dans une note en date du  lundi 14 juin 2021. En effet, 515 soldats et policiers béninois sont actuellement déployés dans six opérations de paix des Nations Unies. La plus grande contribution du Bénin est à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) où 460 femmes et hommes servent. En outre que les contingents béninois ont fait preuve d’un haut niveau de professionnalisme et de dévouement, l’Onu leur est profondément reconnaissante pour ce service continu. Les soldats et policiers béninois participent à six (6) missions de maintien de paix de l’Onu dans le monde. Ils sont dans la Minsuma au Mali, la Monusco, en Rdc, la Minusca, en Centrafrique, la Minuss au Soudan du Sud, la Fisnua (Force intérimaire de sécurité des Nations Unies) et le Bureau intégré des Nations Unies en Haiti (Binuh). Le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’Onu a salué le sens de professionnalisme et de sacrifice de ces policiers et soldats. Le diplomate français remercie également l’Etat du Bénin. « La contribution du Bénin, à la Minusma a renforcé la capacité du maintien de la paix des Nations Unies à protéger les communautés les plus vulnérables au Mali », a souligné Jean-Pierre Lacroix dans sa lettre.Le Bénin fait également partie de l’initiative « Action pour le maintien de la paix (A4P) » du Secrétaire général, qui appelle les États membres, le Conseil de sécurité, les pays hôtes, les pays fournisseurs de contingents et de forces de police, les partenaires régionaux et les contributeurs financiers à renouveler leur engagement collectif en faveur du maintien de la paix des Nations Unies et travailler ensemble en vue d’atteindre l’excellence.

Wilfrid Noubadan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite