LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Parc solaire sur la Zes de Glo-Djigbé : Le pari d’une zone neutre en carbone

0

Le Conseil des ministres du mercredi 5 janvier 2022, a commandité des études d’évaluation des biens impactés pour l’extension de la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé. Le projet s’enrichit aussi d’un parc solaire.

La réunion hebdomadaire des ministres tenue le mercredi 05 janvier 2022, a autorisé la signature des contrats de marché avec les entreprises sélectionnées pour la réalisation des études de relevés et d’évaluation des biens impactés par le projet de parc solaire et d’extension de la zone économique spéciale de Glo-Djigbé. Le  dossier examiné en Conseil des ministres  démontre à suffisance le caractère futuriste de ce projet et vient rassurer, s’il en est encore besoin, les investisseurs sur le fait que c’est l’endroit où il leur faut être. En effet, une superficie de 1240 hectares est retenue pour faire l’objet d’études de relevés et d’évaluation des biens impactés, de même qu’un site d’environ 1200 hectares pour abriter un parc solaire destiné à la desserte d’appoint de ladite zone en énergie électrique ; ce qui en ferait une zone neutre en carbone. Déjà en sa séance du 15 janvier 2020, le Conseil des ministres  a officialisé la construction d’une nouvelle Zone économique spéciale (Zes) à Glo-Djigbé, dans la Commune d’Abomey-Calavi. La zone économique spéciale est située entre les Communes d’Abomey-Calavi, de Tori-Bossito et de Zè. Il s’étend sur 10 000 hectares, et a pour vocation, d’accueillir des industries de transformation de matières premières, et vise à favoriser le développement des activités économiques. Avec le démarrage des aménagements de la portion prioritaire du site du projet portant sur une superficie de 400 hectares, il s’est avéré nécessaire d’étendre la viabilisation des lieux à d’autres sections du périmètre de la Zone économique spéciale. C’est la conséquence de l’engouement que suscite le projet et les ambitions que nourrit le gouvernement du président Talon pour cette zone. Pour satisfaire aux nouvelles exigences du projet, une superficie de 1240 hectares est retenue pour faire l’objet d’études de relevés et d’évaluation des biens impactés. A la suite de cette décision, des travaux de viabilisation ont été entrepris dont la mise en œuvre du projet d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique (Padsbee) sur le site, et la contractualisation pour la mission de contrôle et de surveillance des travaux du projet d’alimentation en eau de la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé. Il en est de même pour un site d’environ 1200 hectares devant abriter un parc solaire destiné à la desserte d’appoint de ladite zone en énergie électrique. Cette dernière initiative va, non seulement, renforcer l’autonomie énergétique de la zone économique spéciale, mais en faire aussi une zone neutre en carbone. C’est un pari écologique pour  la préservation de l’environnement dans une zone industrielle. Par ailleurs, le gouvernement, à l’issue du Conseil des ministres du 08 septembre 2021, a décidé du dédommagement des personnes affectées par les travaux de raccordement du nouveau poste 161/20 KV de la zone économique spéciale de Glo-Djigbé.

Wilfrid Noubadan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite