LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Opérationnalisation de la Cour des comptes : Patrice Talon a réussi un exploit

0

(Le Rapport sur les fonds Covid-19 fait remarquer la Cour des comptes)

Appelée de tous les vœux, la Cour des comptes du Bénin est désormais opérationnelle avec les derniers projets de lois adoptés à l’unanimité par les députés de la 8ème Législature. Au début du mois de juin 2022, les choses se précisent pour l’opérationnalisation sans difficulté de la Haute juridiction compétente en matière de contrôle et de jugement des comptes publics. En la constitutionnalisant, Patrice Talon a brisé le mythe de l’impossible.  

A travers un courrier en date du 31 décembre 2021, le ministère de l’Economie et des finances a sollicité l’expertise de la Cour des comptes pour auditer le rapport sur les dépenses des fonds Covid-19. Etant dans sa compétence, la Cour des comptes a déféré à la demande du Ministère. (Page 9 et 10 du Rapport). Dans cette veine, la Haute juridiction a fait sortir un premier rapport relayé par les médias qui a fait l’objet de commentaires divers dont la plupart incriminent le gouvernement de détournement de plusieurs dizaines de milliards de FCfa, en l’absence de justification. En effet, le rapport a montré d’importantes irrégularités. Il a précisé que des dépenses non justifiées estimées à plus de 385 milliards de Fcfa, soit 587,78 millions d’euros ont  été constatées. Pour le travail, la juridiction dirigée par Ismath Bio Tchané Mamadou a pris en compte la situation des Ordres de paiement (Op Trésor) réglés par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (Dgtcp).

La réponse du gouvernement

 Le mercredi 15 juin 2022 à Cotonou, le gouvernement béninois est sorti de son mutisme face à la polémique autour du rapport de la Cour des comptes. « Romuald Wadagni, ministre d’Etat chargé de l’Economie et finances, et Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, ont exposé leurs griefs contre les failles du rapport provisoire de la Cour des comptes », a précisé le quotidien Le Matinal. « Au dire des deux ministres, et à l’analyse des arguments avancés,  il n’y avait pas matière à polémique, et rien à se mettre sous la dent face aux accusations étalées sur les réseaux sociaux depuis la semaine dernière », a-t-on lu.   Selon le point fait par le quotidien, le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des finances, a une à une démontré les failles et faiblesses du rapport.  Pour lui, son Ministère n’a rien à cacher, puisque c’est à travers un courrier le 31 décembre 2021, que le Ministère a sollicité l’expertise de la Cour des comptes.  « Premier contre-argument, les contradictions du rapport provisoire : à la page 14, le rapport fait état de 385 milliards de francs de dépenses, sur lesquels 67 milliards ont été validés, alors qu’à la page 46, le même rapport fait état de 317 milliards de dépenses.  Il aurait fallu simplement, selon le ministre des Finances,  pour ne pas se tromper,  que les auditeurs prennent en compte l’intégralité des informations sur les dépenses exécutées et les prévisions estimatives dans un document  envoyé à la Cour des comptes le 22 février 2022. En effet, alors qu’il était prévu une enveloppe de 131 milliards de francs Cfa pour l’acquisition des vaccins, la  cagnotte  a été revue à la baisse  en raison du peu d’engouement des populations pour la vaccination, et les dons de vaccins des partenaires techniques et financiers », a rapporté le premier quotidien privé du Bénin.  Si le rapport porte ces irrégularités, les auditeurs de la Cour en partagent la responsabilité selon l’argentier national. « Quelque part, les auditeurs sont restés sur les données estimatives », a-t-il.  Un autre grief du ministre à l’endroit de la procédure utilisée par les auditeurs est le fait d’interroger individuellement les personnes bénéficiaires des subventions financières sur les téléphones mobiles dans le cadre de l’appui du gouvernement aux populations à faibles revenus. Selon Romuald Wadagni, il aurait fallu simplement, au lieu de tenir compte des réponses individuelles, contrôler auprès des réseaux de téléphonie mobile, si les fonds ont été ou non versés aux téléphones des ayant-droits. « La démarche est contestable », a-t-il déclaré, avant  de se  réjouir de la publication du rapport définitif où la Cour des comptes « n’a pas trouvé d’anomalie ». Pour le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, il a dénoncé le reproche fait par le rapport provisoire, quant aux économies d’échelle à faire dans l’acquisition des réactifs au plus fort de la crise. A l’en croire, le contexte de la pandémie ne le permettait  pas,  car il fallait aller vite, afin d’épargner la vie du plus grand nombre face à un virus aux facettes inconnues.

L’après fourniture des justificatifs

Le gouvernement béninois ayant  fourni les pièces justificatives, la Cour des comptes  a fait sort un second rapport qui tient lieu de rapport définitif.  C’est par un communiqué signé par la présidente Ismath Bio Tchané Mamadou que toutes les équivoques ont été levées.  Du communiqué, il est à retenir que la Cour des comptes a transmis au gouvernement le 14 juin 2022, son rapport définitif de l’audit des dépenses effectuées dans le cadre de la gestion du Covid-19. Aux termes de l’examen de la Cour, « aucune irrégularité significative n’a été relevée s’agissant des processus et des justifications des opérations de dépenses ». Toutefois, l’institution a formulé des recommandations à l’endroit du gouvernement pour une meilleure gestion des crises futures.

Bienvenue Agbassagan

(Suite dans la prochaine parution)

Communiqué de presse

La Cour des comptes a élaboré son rapport définitif de l’audit des dépenses effectuées dans le cadre de la gestion de la Covid-19.

La Cour des comptes a transmis au gouvernement, le 14 juin 2022, son rapport définitif de l’audit des dépenses effectuées dans le cadre de la gestion de la Covid-19.

La finalisation du rapport fait suite à une série de travaux complémentaires conduits par la Cour, après la transmission du rapport provisoire au gouvernement.

Le rapport définitif a été ainsi élaboré sur la base d’informations additionnelles reçues des structures nationales. Ces informations ont permis à la Cour de trouver satisfaction à l’essentiel des préoccupations soulevées dans le rapport provisoire.

Ainsi, aux termes de l’examen de la Cour, aucune irrégularité significative n’a été relevée s’agissant des processus et des justifications des opérations de dépenses.

Par ailleurs, l’audit des dépenses effectuées dans le cadre de la gestion de la Covid-19 a permis à la haute Juridiction financière de procéder à un examen holistique du système de gestion et de reddition des comptes relatif aux ressources financières mobilisées et utilisées directement par les structures de l’Etat.

Enfin, la Cour a formulé des recommandations à l’endroit du gouvernement pour une meilleure gestion des crises futures. Au titre de celles-ci figurent :

• la mise en place de mécanisme de maintenance des équipements acquis pour éviter leur détérioration prématurée ;

• la création au niveau des frontières, de centres de santé équipés pour une veille sanitaire permanente, etc.

La Cour se réjouit de la transparence acquise dans la finalisation du rapport et remercie toutes les structures nationales pour leur disponibilité pendant toute la durée de l’audit.

A ce propos, elle note que les services compétents des ministères auraient pu lui fournir plus tôt les éléments justificatifs demandés puisque ceux-ci ont finalement été rendus disponibles dans un délai assez court, preuve qu’ils existaient bel et bien.

Porto-Novo, le 15 juin 2022

La présidente,

Ismath Bio Tchané Mamadou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum