LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Offre de « Bourse aurore » dans les spécialités d’avenir : Wapco Bénin Sa signe une convention avec l’Uac

0

Les étudiants béninois qui ont validé la licence 2 et le master 1 dans certaines filières ciblées, ont désormais l’opportunité de bénéficier de la « Bourse aurore » offerte par la société West african oil pipeline company (Wapco Bénin Sa). La convention qui matérialise l’octroi de cette bourse a été signée hier, jeudi 30 juin 2022, à l’Université d’Abomey-Calavi, en présence de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan, du ministre de l’Eau et des mines, Seïdou Adambi, de l’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Jingtao Peng, du Directeur général de Wapco Bénin, Jinsong Jin et de la 3ème Vice-recteure chargée de la coopération internationale, des partenariats et de l’insertion professionnelle, Carine Kélomé.

« La présente convention que nous allons signer ce jour, a pour objectif principal d’accorder des bourses d’étude à nos apprenants dans le cadre de la poursuite de leur formation académique. La bourse comprend une subvention des frais d’inscription et de formation à laquelle s’ajoutent selon le cas, des allocations mensuelles de subsistance pour les bénéficiaires », a présenté la 3ème Vice-recteure chargée de la coopération internationale, des partenariats et de l’insertion professionnelle, Carine Kélomé. Selon elle, les bourses offertes par la société Wapco Bénin sont spécialement destinées aux étudiants de licence 2 admis en licence 3 et de master 1 admis en master 2, dans certaines formations de l’Uac. Les filières identifiées de commun  accord avec le partenaire sont reparties dans  cinq (05) établissements de l’Uac. « Il s’agit du  master 2 en Génie mécanique, Génie civil à l’Epac, master 2 en Génie mécanique à l’Epac,  master 2 Génie chimique et procédés à l’Epac, master 2 en Aménagement et protection de l’Environnement à l’Epac, master 2 professionnel en Droit des affaires de l’Edsjpa, master 2 en Planification à l’Enam, licence 3 en Secrétariat de direction à l’Enam, master 2 en Système d’information et réseau informatique a l’Ifri, master 2 en Génie logiciel à Ifri; master 2 en Sécurité informatique à Ifri, licence 3 en Art plastique à l’Inmaac, licence 3 en Art dramatique à l’Inmaac, licence 3 en Musique a l’Inmaac, licence 3 en Cinéma à l’Inmaac et enfin master 2 en Génie rural et mécanisation agricole de la Fsa », a-t-elle exposé avant de préciser que l’Uac s’engage pleinement à jouer sa partition.

Les motivations de la convention

Dans son allocution, le Directeur général de Wapco Bénin a rappelé que le plus gros investissement étranger réalisé en République du Bénin, c’est-à-dire, le projet pipeline export Niger-Bénin, l’un des travaux les plus étendus et de spécificités environnementales d’ingénierie les plus complexes est exécuté par la société qu’il dirige. Et depuis sa création, Wapco Bénin s’est toujours préoccupée de l’éducation béninoise. « Il est de notoriété publique que le développement d’une entreprise et d’un pays dépend d’un vivier de compétences. C’est pour cette raison que nous sommes ici aujourd’hui », a-t-il justifié.  A l’entendre, la « Bourse aurore » traduit la volonté de sa société à accomplir ses responsabilités et obligations sociales. Elle pourra non seulement encourager de manière significative les étudiants de l’Uac à se focaliser sur leurs études, mais aussi apporter des appuis solides pour améliorer leurs qualités et leurs compétitivités sur le marché du travail. D’ailleurs, dans le cadre du projet pipeline, la plupart de ses compétences locales à former seront utiles. A en croire l’ambassadeur de la Chine, les jeunes Béninois pourront accomplir par cette bourse leurs rêves de travailler dans les grandes industries internationales comme lui-même en a toujours rêvé avant de devenir diplomate. « Jeune ami Béninois, aujourd’hui après la signature de la convention, vous aurez la chance de réaliser mon rêve de jeunesse. Les meilleurs parmi vous pourront travailler à Wapco, pourquoi pas à la société mère de Wapco, China national oil and gas exploration and development compagny Ltd (Cnodc) », a déclaré Peng Jingtao. Prenant la parole, le ministre Séïdou Adambi a indiqué que cette convention est voulue par le fait que lors du recrutement pour le projet pipeline, beaucoup de profils ont manqué dans le secteur pétrolier sur le plan local. La solution trouvée parmi tant d’autres est donc de former. C’est alors que les échanges ont eu lieu entre la société et le gouvernement béninois. «  S’il est vrai que les offres de formation promues dans nos universités tiennent désormais de plus en plus compte de cette exigence d’adéquation, il y a un autre défi à ne pas perdre de vue, celui de travailler pour rendre ces formations accessibles aux jeunes et les y motiver une fois qu’ils ont fait ce choix. J’estime pour ma part, que la cérémonie de ce jour est un modèle susceptible de contribuer à relever ce défi », a reconnu Eléonore Yayi Ladékan, ministre en charge de l’Enseignement supérieur avant de préciser : « La variété des filières ciblées par le programme et surtout leurs arrimages avec les objectifs du gouvernement à travers son Programme d’actions sont des raisons suffisantes de l’appui institutionnel que mon département n’a pas hésité à apporter à la mise en place de cette convention »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum