LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Officiel : la 50ème édition des mondiaux de pétanque aura lieu en septembre 2023 au Bénin

0

Plus de doute sur l’organisation au Bénin de la 50ème édition des mondiaux de pétanque. Après l’étape des négociations avec la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal, le président de la Confédération africaine des sports boules a annoncé la bonne nouvelle ce samedi 6 août 2022 sur une radio privée de Cotonou. Le championnat mondial de pétanque se tiendra à Cotonou dans la première quinzaine de septembre 2023 à condition que le boulodrome soit prêt. « Après moult explications du président Claude Azéma qui a su exposer à ses pairs de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal que nous sommes décidés et surtout après quelques jeux de couloir diplomatique qui ont duré plus de 6 heures d’horloge dus aux diverses résistances, il a été décidé et cela à l’unanimité des membres du comité exécutif de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal que la 50ème édition du championnat mondial de pétanque aura lieu à Cotonou en septembre 2023 dans la première quinzaine, à condition que le boulodrome soit prêt pour l’accueillir », a déclaré Idrissou Ibrahima. A l’en croire, cette décision est irrévocable et regroupera à Cotonou de manière exceptionnelle et réaliste les joueurs en triplettes, en doublettes, en mixtes et tirs de précision sur près d’une semaine de séjour de 48 à 50 nations participantes. Il s’agit selon le numéro 1 de la Casb, «d’une vraie fête des boules incommensurables sur la planète terre».

Une décision pour soutenir la volonté du gouvernement

« Cette décision est également intervenue en guise de soutien à la volonté affichée et manifeste du président Patrice Talon et son gouvernement qui ont inscrit désormais leurs actions dans la modernité et l’esprit créatif », a ajouté le président de la Confédération africaine des sports boules.
Pour rappel, le Bénin était à un doigt de perdre la compétition puisque le boulodrome n’était pas prêt pour le championnat qui devrait avoir lieu en décembre prochain. Il a fallu que le gouvernement à travers le ministre des Sports, Oswald Homéky, prenne son bâton de pélerin et fasse venir à Cotonou le président de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal pour discuter et lui faire constater de visu, les dispositions prises pour la construction d’un boulodrome de norme internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum