LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Mutualisation des efforts dans la lutte contre le terrorisme : Les populations appelées à jouer leur partition

0

(Les recommandations du gouvernement)

La menace terroriste avec les récurrentes attaques ciblées perpétrées par des groupes armés, polarise les attentions au sein de la République. Les autorités au sommet de l’Etat, très préoccupées par la situation, appellent les populations à jouer leur partition dans la lutte contre ce phénomène. C’est au travers d’un communiqué conjointement signé par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité et celui en chargé de la Décentralisation.

La lutte contre le terrorisme, pour être efficace, nécessite une mutualisation des efforts et une synergie d’actions entre les populations et les Forces de défense et de sécurité (Fds). C’est que rappelle le gouvernement dans un communiqué en date du 29 juin 2022 et portant la signature des ministres de l’Intérieur et de la sécurité publique, Alassane Seidou et celui de la Décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Akotègnon. Les termes dudit communiqué sont assez évocateurs et symptomatiques de la gravité de la situation et de l’impérieuse nécessité pour les populations qui demeurent in fine, la cible des attaques terroristes, de jouer leur partition. En effet, à en croire les termes du document, les adeptes du mal terroriste se seraient heurtés à de cinglantes répliques des Forces de défense et de sécurité béninoises, avec à la clé, de lourdes pertes en vies humaines dans leur rang. Face aux revers successifs qu’ils ont subis, les artisans de la terreur ont, sans désemparer, entrepris d’investir certaines localités du pays pour y recruter des partisans de leur ligne de barbarie. Ceci, en vue de renforcer leurs effectifs. Le communiqué indique, que pour appâter leurs recrues, les hors-la-loi font usage de ruses et de stratagèmes. Une fois recrutés, les aspirants à la horde de terreur, sont conditionnés et préparés à perpétrer des attaques terroristes au sein des populations. C’est justement pour décourager cette stratégie d’infiltration, nouvelle trouvaille de ces hommes sans foi ni loi, que le gouvernement invite les étrangers qui foulent le territoire national ou qui s’installent dans une localité, à signaler leur présence aussi bien aux autorités policières qu’à celles déconcentrées (chefs d’arrondissement et chefs de village), conformément aux dispositions des articles 161 à 173 du Code pénal. Faute par eux de se faire, le point 2 du communiqué enjoint aux populations, de prendre leurs responsabilités en faisant tenir aux mêmes autorités, toutes informations relatives aux étrangers résidents et nouvellement arrivés dans leur localité. Il en est de même des « individus suspects non déclarés, d’armes, de munitions, ou de composantes d’Engins explosifs, improvisés (Eei) dans un hameau » (Point 3 du communiqué). « Tout refus ou abstention de collaborer avec les Fds, et les autorités locales dans la lutte contre le terrorisme sera considéré comme un soutien aux groupes armés terroristes et traité comme tel », peut-on lire au point 4 du communiqué conjoint. Il s’agit en somme, d’un appel patriotique adressé aux populations pour faire échec et anéantir toute velléité malsaine et malveillante de ces divorcés sociaux. Il en va de la sécurité de tous. Les populations sont donc averties.

Gabin Goubiyi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum