LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Mission des ambassadeurs de l’Union européenne à Kandi et Parakou: la délégation de l’Ue apte à pérenniser son soutien au Bénin

0

Du 03 au 04 mai 2022, une forte délégation composée des ambassadeurs  de l’Union européenne (Ue)  a séjourné dans les Communes de Kandi et Parakou, en vue de prendre langue avec  les partenaires et des bénéficiaires des projets. Il s’agit des projets relatifs à l’emploi des jeunes, la protection d’enfants, y compris le volet Cash+Care, le programme de préservation du climat au Bénin, et enfin, la tenue de la session d’échanges avec les étudiants de l’université de Parakou.

‘’S’enquérir de la situation et des progrès réalisés’’. Tel est le principal objectif des membres de la délégation de l’Union européenne (Ue) en foulant le sol de la commune de Kandi, ce mardi 03 mai 2022. La première activité de la délégation a été consacrée à  une visite de travail à  la base d’Alfa Koara. Au terme de cette visite de travail, la délégation est fixée sur la situation sécuritaire dans le parc w. Après cette étape, les ambassadeurs de l’Ue ont  a pris connaissance de la mise en œuvre du  projet Rbt-Wap. Sur financement  conjoint de l’Union européenne et la coopération allemande, ce projet est mis en œuvre par la Giz pour accompagner le Bénin, le Burkina Faso et le Niger dans la gestion durable du Complexe transfrontalier W-Arly-Pendjari de décembre 2015 à juin 2023. Il est à noter que ce complexe contient de vastes aires (30.000Km2) significatives pour la conservation in situ de la grande faune ouest-africaine. Depuis  2020, un  financement additionnel du BMZ renforce les actions du programme en matière de préservation du climat au Bénin (Initiative pour la technologie et le climat, Dkti).  En même temps, ce projet contribue à renforcer la résilience de la population locale contre l’extrémisme violent.  La deuxième activité majeure de la délégation est la visite des sites du projet ‘’ Emploi des jeunes pour une amélioration de la sécurité alimentaire au nord du Bénin (Ejasa), et le projet ‘’Protection d’enfants et Cash+Care’’. Il en ressort de ces visites que, le projet ‘’Ejasa’’,  dont l’objectif vise à augmenter la productivité et le revenu des jeunes autour des chaînes de valeur agricole grâce à des pratiques résilientes au climat et à un environnement institution, a impacté 1377 personnes dont 588 femmes adoptant des technologies innovantes dans le processus de la transformation du soja et des champs écoles paysans. Concernant le projet ‘’Protection d’enfants et Cash+Care’’, il contribue à la mise en œuvre de la campagne ‘’Tolérance Zéro contre le mariage des enfants ‘’ et la lutte contre la violence faite aux enfants. Dans le cadre de ce projet, la délégation a effectué une séance de travail avec les membres du comité de veille villageois, les imams de Kassakou et des bénéficiaires. La rencontre a permis aux deux parties d’échanger sur l’engagement des leaders religieux en termes de contribution à la communication avec leurs pairs pour un changement de  comportement  et la détection des cas de mariage d’enfants. 

Quid du Parasep ?

Les membres de la délégation de l’Union européenne ont poursuivi leur mission le mercredi 04 mai 2022 dans la Commune de Parakou. Ils ont mis le cap sur Badékparou, un village, situé dans l’arrondissement de Tchatchou (Commune de Tchaourou), pour la visite d’une unité pilote de production du beurre de karité. Ce projet a été financé par l’Union européenne et l’Afd dans le cadre du Projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (Parasep). Ayant pour but de contribuer au renforcement des capacités des acteurs du secteur privé béninois, le Parasep entend promouvoir l’investissement privé, la croissance, l’emploi et de réduire la pauvreté  en induisant des revenus générés par un secteur privé performant. Au cours de cette visite, la délégation a constaté de visu le niveau d’évolution de ce projet à travers la mise en place des machines de cette unité de production. L’Université de Parakou a été la dernière étape de la mission de la délégation. Une séance d’échanges entre les autorités de ladite université a permis aux membres de cette délégation de recueillir les attentes et les besoins des étudiants. Il faut noter que cette rencontre a permis de relancer le partenariat entre l’Université de Parakou et l’Union Européenne sur les thématiques de formation au besoin de l’emploi,  de recherche, de bourses et l’insertion des jeunes. 

Au terme de la mission, Sylvia Hartleif, Ambassadrice de l’Union européenne, a exprimé toute sa satisfaction de conduire tous les  ambassadeurs de l’Union européenne dans cette aventure. A l’en croire, cette mission, qui entre dans le cadre de la semaine de l’Europe, est  intervenue, non seulement,  pour échanger avec les partenaires et bénéficiaires des projets de l’Union Européenne, mais aussi, pour recueillir leurs  besoins et attentes pour une meilleure amélioration des conditions de vie.  

Rodéric Dedegnonhou (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum