LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Mesures contre la cherté de la vie: le Togo à l’école du Bénin

0

Le gouvernement togolais à travers son ministre de l’économie et des finances Sani Yaya, a pris certaines mesures pour juguler l’inflation en cours dans le pays à l’instar des autres nations du monde. L’arrêté ministériel indique notamment que plusieurs produits de première nécessité sont désormais exonérés de la Taxe sur valeur ajoutée (Tva). Ce faisant, le Togo s’aligne derrière le Bénin dont le gouvernement avait pris des mesures similaires, le 23 mars dernier, en Conseil des ministres.

Les produits de première nécessité ne seront plus assujettis à la Tva. Ainsi en a décidé le gouvernement du Togo. Un communique du ministre de l’économie et des finances de ce pays voisin au Bénin, a été rendu public, mardi 17 mai 2022. Cette note officielle qui s’adresse aux services compétents, notamment l’Office togolais des recettes, chargé de la mobilisation des recettes fiscales sur le territoire, indique clairement qu’une liste de produits de grande consommation sont désormais exonérés de la Tva. Il s’agit notamment du lait concentré sucré en boîte de 160g, du lait non sucré en boîte de 1kg, de la farine de blé en sac de 50kg, de la graine de karité, des huiles de palme brute (en vrac), d’oléines brute (en vrac), de karité brute (en vrac), le polyéthylène (en sac), la résine compound (en sac), préforme de bouteilles plastique, les bouchons en plastique, les tomates concentrées en boîte de 70g. «Ils sont jusqu’à nouvel ordre exonérés de la Tva à l’importation ou à la vente sur le territoire togolais», précise le communiqué qui indique que les marchandises présentes sur les quais portuaires à la date d’effet de l’arrêté ou transférés dans les magasins et aires de dédouanement ou dans les entrepôts bénéficient de la même mesure. L’arrêté fait mention par ailleurs que sur «les quantités des produits restant encore en stocks et dont l’achat avait ouvert droit à la déduction de la Tva, aucune régularisation de la Tva déduite antérieurement ne peut être effectuée. Il est également interdit de facturer lors de la revente». Comme on peut le relever, ces différentes mesures visent à atténuer les effets de la cherté de la vie.

Le Bénin imité

A l’instar du Bénin, le gouvernement togolais vient de prendre ses responsabilités pour soulager les populations en proie à une montée vertigineuse des prix des produits de première nécessité. En effet, à la faveur du Conseil des ministres qu’il a tenu le mercredi 23 mars 2022, le gouvernement du président Patrice Talon a adopté une série de mesures de soutien aux populations face à la flambée des prix de certains produits de grande consommation. Selon le compte rendu du Conseil, on note que pour une période de trois mois, il a été décidé de la poursuite de l’application d’un taux forfaitaire libératoire de Tva sur le riz importé. Ce qui permet au sac de 50 kg de riz ordinaire à Cotonou de passer de 20 500 Fcfa à 18 450 Fcfa. Les huiles végétales importées ou produites localement sont exonérées de Tva.  Le communiqué précise par ailleurs que les prix à Cotonou passent donc de 30 000 Fcfa à 25 424 Fcfa pour l’huile de coton locale, de  27 500 Fcfa à 23 305 Fcfa pour l’huile de palme raffinée locale, de 27 500 Fcfa à 23 305 pour l’huile de palme raffinée importée. La farine de blé importée ou produite localement est également exonérée de la Tva, le sac de 50 kg passant respectivement de 25 000 Fcfa à 20 000 Fcfa et de 23 500 Fcfa à 19 915 Fcfa à Cotonou. Ce qui justifie le maintien du prix du pain à 125 Fcfa la baguette de 160 g et 150 Fcfa celle de 200 grammes, est-il indiqué. Aussi, est-il décidé d’un abattement de 50% sur le prix du fret maritime et de 2/3 pour le fret aérien pour le calcul des droits de douanes à liquider, ce qui « permet de réduire les droits de douanes sur l’ensemble des produits importés et de baisser leurs prix de vente aux consommateurs.» Il convient de préciser que déjà en début d’année 2022, le gouvernement avait pris des mesures pour renforcer le pouvoir d’achat des populations à travers à savoir le renoncement partiel de la Tva sur le riz importé ainsi qu’à toutes taxes sur le riz et les jus de fruits produits au Bénin.

Gabin Goubiyi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum