LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Message sur l’état de la Nation : Des mesures urgentes pour contrer le terrorisme

0

Deux défis qu’il faille relever à tout prix pour la poursuite de la marche vers le développement pèsent actuellement sur le Bénin. Il s’agit des défis sécuritaire et sanitaire. S’agissant du premier défi, le président Patrice Talon a annoncé dans son message sur l’état de la Nation mercredi 29 décembre 2021 à l’Assemblée nationale, des mesures urgentes pour lutter contre les attaques terroristes qui frappent de plein fouet le pays.  

Les attaques terroristes subies par le Bénin ces derniers jours préoccupent le gouvernement béninois et son chef. Face aux députés mercredi 29 décembre 2021 dans le cadre de son message su l’état de la Nation, le président Patrice Talon a reconnu que le Bénin a été éprouvé malgré les précautions prises par les Forces de défense et de sécurité pour préserver l’intégrité du territoire national. Tout en saluant solennellement la mémoire des soldats qui sont tombés à Porga et à Banikoara, le chef suprême des Armées a réitéré la solidarité de la République aux blessés et aux populations affectées. « Je voudrais ici, au nom de la République, saluer la mémoire de nos soldats et réitérer notre solidarité aux blessés ainsi qu’aux populations affectées », a-t-il déclaré en guise d’hommage à ces compatriotes qui ont perdu la vie au front, accomplissant leur sacerdoce de protéger l’intégrité du territoire et la quiétude de leurs concitoyens. A travers cet hommage mérité et solennel, le chef de l’Etat a comblé doublement les attentes : une réponse à ceux qui espéraient ces hommages et également une assurance à ceux qui pourraient penser à une certaine apathie de l’appareil sécuritaire face aux menaces terroristes. En optant pour ce type d’hommage, Patrice Talon a voulu éviter le piège du test de Dover qui n’est rien d’autre que le nombre de cercueils de militaires tués à l’occasion d’une guerre que les Américains voient passer par la base aérienne du même nom et au-delà duquel, le seuil de tolérance étant dépassé, l’opinion publique se retourne contre la guerre et le gouvernement qui veut la poursuivre. Convaincu que le dispositif sécuritaire béninois à la limite de Porga et environs est éprouvé, le chef suprême des armées a montré la résistance dudit dispositif et sa résilience malgré les pertes en vies humaines qui auraient été plus lourdes si rien n’était fait.

Le sens de la patrie et de l’unité nationale

Face à ce défi sécuritaire auquel fait face en ce moment la République, le premier magistrat a saisi l’occasion solennelle de son discours sur l’état de la Nation, pour insister sur l’autre recette qui permettra au Bénin de triompher et de continuer à écrire de belles pages. Il s’agit de l’obligation pour les uns et les autres de défendre le bien commun qu’est la République. Raison pour laquelle, il a rappelé et exalté le civisme et le patriotisme qui doivent caractériser chaque Béninois car le pays vit l’un des moments de l’histoire où la nation se révèle et se consolide. « Ces faits, au-delà de troubler notre quiétude, nous rappellent davantage notre obligation collective de préserver l’intégrité du territoire, l’unité nationale, la concorde et l’harmonie qui nous caractérisent, malgré les désaccords sporadiques inhérents à la vie en communauté… », a confié le premier des Béninois. Ces mots donnent l’assurance que le Bénin va triompher de ces épreuves car ce qui est fait, se fera et ce qui a fait gagner hier, fera gagner le pays aujourd’hui.

Quid des mesures ?

Patrice Talon a prévenu que le pays ne restera sans réactions face à l’ignominie des terroristes pour préserver l’intégrité du territoire. Dans cet ordre d’idées, des mesures fortes sont déjà prises. Au nombre de celles-ci, il a évoqué la poursuite des investissements nécessaires pour le renforcement du dispositif sécuritaire en moyens tant humain, logistique que technologique afin que ce genre d’incursion sur le territoire national ne puisse continuer. De même, des gages ont été donnés que les capacités des Forces de défense et de sécurité seront considérablement renforcées dans l’accomplissement de leurs missions. « Les moyens leur seront donnés à suffisance pour assurer la protection optimale du pays entier de sorte que dans leur propre rang, il n’y ait plus de victimes », a promis le président de la République. Dans le même registre, la coopération avec les pays limitrophes sera accrue et les moyens de prévention et de lutte seront mutualisés. Ces assurances sont la preuve que l’Etat va jouer son rôle de garant de la sécurité et de protecteur de la libre circulation des personnes et des biens.

Serge Adanlao 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum