LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Manœuvre de déstabilisation de l’Up : L’alerte du député Hyppolite Hazoumè

0

Le député Jonas Gbènamèto a démissionné du Parlement. Élu sur la liste Bloc Républicain (BR) dans la 19ème circonscription électorale, le parlementaire a décidé de céder son siège à son suppléant Charles Omer Avalla. D’aucun voient une main invisible du chef de l’Etat Patrice Talon sous cette démission avec comme objectif la conquête de la mairie de Semè-Podji. Ce qui n’est pas vrai selon coordonnateur communal de Sèmè-Podji du parti de l’Union progressiste (Up) qui pense qu’il s’agit ‘’d’une manœuvre de certains individus d’une autre époque en manque d’inspiration tentent de déstabiliser nos militantes et militants à la base en distillant de fausses informations au sein de la population’’. Lire ci-dessous le communiqué du député Hyppolite Hazoume.

 

COMMUNIQUÉ DU COORDONNATEUR COMMUNAL DE SÈMÈ-PODJI DU PARTI DE L’UNION PROGRESSISTE (UP)

Il nous a été donné de constater que certains individus d’une autre époque en manque d’inspiration tentent de déstabiliser nos militantes et militants à la base en distillant de fausses informations au sein de la population.

En effet, ces personnes en quête de popularité laissent croire que la démission de l’honorable Jonas GBENAMETO serait une décision du président Patrice Talon qui, en croire les auteurs de ladite intoxication, aurait promis au député démissionnaire le fauteuil de la mairie de Sèmè-Podji.

Face à cette nouvelle méthode qui n’est rien d’autre que l’arme des faibles, je tiens à rassurer les militantes et militants du parti de l’Union progressiste (Up) de la commune de Sèmè-Podji et à leur rappeler que, selon les textes sur la décentralisation en vigueur au Bénin, le maire est issu du parti ayant la majorité des conseillers communaux. Donc pour l’heure personne ne peut prétendre être le prochain maire de la commune de Sèmè-Podji. Cela va sans dire que le président Patrice Talon n’a désigné aucun député démissionnaire comme prochain maire de notre commune.

Par ailleurs, c’est l’occasion pour moi d’inviter les militantes et militants de l’Up de Sèmè-Podji à rester sereins et à maintenir le Cap pour une victoire écrasante du Grand Baobab au soir du 17 mai prochain.

Vive la commune de Sèmè-Podji

Vive l’Union Progressiste

Maintenons le Cap !

 

L’honorable Hyppolite HAZOUME

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum