LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Maîtrise des inondations à Cotonou à l’horizon 2026 : Le pari sera-t-il tenu ?

0

Cotonou est sous l’eau. Le constat est amer. Et les populations deviennent fatalistes, parce qu’impuissantes face à ce spectre qui les anéantit chaque année. Malheureusement, les assurances du ministre du Cadre de vie et du développement durable sont prises avec des pincettes.

« Le Programme d’assainissement pluvial de Cotonou (Papc) , un programme qui fait, 264 milliards FCfa,  avec 8 partenaires qui font confiance au Bénin pour délivrer en 5 ans, un programme qui est prévu pour être abouti dans le meilleur des cas en 2038. Donc, en 2026, Cotonou sera définitivement hors de l’eau. Les inondations seront derrière nous. Le Papc permet de mettre en place un plan directeur d’assainissement de la ville où tous les caniveaux qui longent la voirie doivent se déverser dans de grands collecteurs,  pour qu’en période de pluie, en période de montée des eaux, les quartiers soient définitivement hors d’eau. Cet plan d’assainissement vient donc consolider le projet asphaltage ». Ces mots ont été prononcés par le ministre du Cadre de vie et du développement durable (Mcvdd), à l’occasion de son passage sur l’émission « Le gouvernement en action ». À l’en croire,  d’ici  2026, il n’y aura plus d’inondations à Cotonou. Ainsi, après le rendez-vous manqué de 2020,  il prend date et compte en finir définitivement avec les inondations en  2026. « En 2025, si tout va bien, en 2026, si nous glissons un peu, Cotonou sera définitivement hors d’eau, les inondations seront derrière nous, après qu’on ait réglé, j’insiste là-dessus, la question de l’érosion côtière », a-t-il ajouté. Cependant, le programme d’asphaltage ne sera pas remis en cause, selon le ministre. « Non ! Du tout pas, parce qu’il n’y a pas eu une seule voie asphaltée, ou si on peut dire traitée, revêtue ou aménagée, sans son réseau d’assainissement. Quand on fait la voie, on fait d’abord le réseau d’assainissement. Ça, c’est ponctuel à asphaltage. On fait les caniveaux, c’est ça l’assainissement », insiste-t-il. Malgré ces assurances répétées, force est de constater que beaucoup n’y croient plus. La pluie continue de dicter sa loi et de sévir dans les ménages. Ç’aurait été une belle gageure à relever, et un gros point de gagné pour le gouvernement, si Cotonou et ses environs sont débarrassés du fléau de l’inondation. Or, peut-on souvent lire sur les réseaux sociaux, ce n’est pas la première fois que le ministre José Tonato fait de grandes annonces et de belles promesses. A charge contre lui, le  projet de construction de 20 000 logements sociaux. « Les 20.000 logements seront construits avant 2021. Prenez-moi aux mots », avait-il martelé à l’époque. Et pourtant! Peut-être que cette fois-ci sera la bonne.

Wilfrid Noubadan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum