LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Lutte contre la pauvreté : Le gouvernement lance « Microcrédit Alafia »

0

Les populations béninoises peuvent désormais bénéficier des microcrédits en toute tranquillité. La ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, a procédé, ce mardi 27 octobre 2020 à Savè dans les Collines, au lancement officiel du programme « Microcrédit aux plus pauvres » désormais appelé « Microcrédit Alafia ». Il s’agit d’une nouveauté mise en place par le gouvernement à travers le Fonds national de la microfinance (Fnm) pour lutter contre la pauvreté au Bénin. Elle vient remplacer le microcrédit mobile mis en veilleuse il y a environ un an pour permettre d’opérer des réformes profitables aux populations. Selon la ministre Véronique Tognifodé, le crédit octroyé aux populations revient moins cher, c’est-à-dire à un taux de 4% sur 6 mois contre 8,5%, l’année dernière. Ainsi, le citoyen bénéficie par exemple d’un prêt de 50 mille francs contre 2 mille francs d’intérêt après 6 mois. Le bénéficiaire du crédit ne paie aucun frais avant de recevoir les fonds. Le « Microcrédit Alafia » présente plusieurs autres avantages. Il s’agit entre autres, de la possibilité de demander jusqu’à 100 mille francs Cfa après avoir bien remboursé le crédit de 50 mille, plus besoin de connexion Internet avant l’enrôlement des bénéficiaires et les délais de décaissement sont désormais réduits. Mieux, les retraits de crédit se feront désormais dans les cabines des réseaux mobiles Mtn et Moov sur toute l’étendue du territoire national (sans intermédiaire et sans frais de retrait) et le remboursement se fera à partir des téléphones portables à travers un simple code.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite