LE MATINAL
Actualités

Les manifestations interdites dans les écoles primaires

Dans les écoles primaires publiques, les manifestations festives sont désormais interdites. Ainsi en a décidé le ministre des enseignements maternel et primaire. Selon Salimane Karimou, les baptêmes, mariages, communions, décès, cultes, etc. ne représentent aucune valeur éducative pour l’école. Or, en complicité avec les chefs d’établissement, l’espace scolaire est utilisé à ces fins au mépris des textes. « Il est évident que de tels agissements incomparables avec la mission de l’école vont à l’encontre de la volonté du gouvernement qui œuvre au quotidien pour réduire les cérémonies ruineuses afin de garantir un développement harmonieux de Bénin et freiner par la même occasion, en cette période de crise sanitaire généralisée de la propagation du Covid-19 où le risque de contamination est élevé lors des grands regroupements et manifestations », indique-t-il avant de marteler que son département ne saurait s’accommoder à ces pratiques et les tolérer pendant longtemps.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Bénin/Covid-19: Le Préfet Sedzro suspend le trafic sur le lac Ahémé

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Obtention du récépissé provisoire pour les Communales : Le chemin de croix se poursuit à la Céna

LA REDACTION

Conventions et accords internationaux : Le Bénin institue un Comité d’examen et étude préalables

LA REDACTION

Le gouvernement met en garde les fauteurs de troubles pour des élections présidentielles apaisées

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils