LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

« L’école a bien repris et nous allons sauver l’année scolaire » dixit le ministre Mahougnon Kakpo

0

Le ministre des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle a constaté l’effectivité de la reprise des cours, ce lundi 11 mai 2020. Mahougnon Kakpo était dans plusieurs collèges d’enseignement général (Ceg) des départements du Littoral et de l’Atlantique pour s’assurer du respect des directives du gouvernement en vue de limiter la propagation du covid-19.

Aux collèges de Sègbèya, Calavi, Pahou et au lycée technique Coulibaly, le ministre a pu observer l’installation des dispositifs de lavage de main, le port du masque par les élèves et leurs enseignants ainsi que le respect de la mesure de distanciation sociale. « Les dispositifs de lavage des mains sont visibles dans les établissements. Les apprenants ont témoigné que lorsqu’ils arrivent, ils utilisent ces dispositifs avant de s’orienter dans leurs classes. Ils sont un ou deux par table avec la distanciation bien respectée. Les enseignants respectent également cette exigence. Les cours ont bel et bien repris et tout se passe très bien dans nos établissements secondaires. Il n’a y a donc pas d’inquiétude », a déclaré le ministre au terme de sa tournée. Mahugnon Kakpo n’a pas manqué d’évoquer la question du dépistage des enseignants qui est actuellement en cours. A en croire ses propos, il ne s’agit pas d’une obligation mais plutôt d’une mesure supplémentaire du gouvernement qui vise à prendre en charge les éventuelles personnes atteintes du covid-19. « Je voudrais rassurer les parents d’élèves et les élèves que si même un enseignant n’est pas dépisté, il peut aller en classe. Si la distanciation et les autres mesures, notamment le port obligatoire de masque et le lavage des mains sont respectées, il n’y a aucune inquiétude », a poursuivi le ministre des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle. Toutes les dispositions sont prises pour sauver l’année scolaire, a martelé Mahougnon Kakpo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite