LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Le préfet du Couffo sur le message du chef de l’Etat sur l’état de la Nation : «Quand il le dit, il le fait»

0

« Le chef de l’État, conformément, à la Constitution a accompli son devoir légal à travers son discours à la Nation. Il s’est intéressé à tous les secteurs : la santé, la sécurité, l’éducation, les infrastructures, le Covid-19 et les autres pandémies qui dérangent les populations. Le chef de l’État s’est intéressé à la sécurité des personnes et des biens et nous avons été rassurés, car le Président est un homme de parole. Quand il le dit il le fait. Nous allons y croire simplement. Je suis sûr qu’avec les efforts que chacun de nous déploie sur le terrain, ce qui est promis par le chef de l’État à l’endroit de la population sera fait. J’aimerais dire que le chef de l’État a insisté sur la sécurité au niveau de nos frontières, à l’intérieur de notre pays. Il faut l’accompagner parce quand on parle de sécurité, il faut reconnaître qu’on doit embrasser la coproduction. Mon souhait est que les populations collaborent pour qu’on ait de très bonnes informations et atteindre les objectifs ensemble. Car c’est ensemble qu’on est fort. Aucun secteur n’est occulté. L’agriculture, le sport, l’environnement n’ont été abandonnés. Et quand c’est comme cela, nous avons des raisons sérieuses de nous réjouir et d’attendre la mise en œuvre  de ce  Pag qui permet aux populations d’espérer. Le chef de l’État est à son second mandat, et il mettra tout en œuvre  pour que ce soit un mandat qui nous donne la joie de vivre. Il avait déjà commencé au premier mandat, mais il poursuit dans le même élan. Je suis sûr que ce mandat donnera la joie de vivre aux populations du Couffo. Nous avons eu des voies qui sont bitumées dans le Couffo et qui n’étaient pas dans le budget. Je suis sûr et comptant sur la capacité managériale du président, que le Couffo va se retrouver. Pour l’eau, il est déjà annoncé près de 17 milliards de francs Cfa pour le Couffo et le Plateau. Et dans le Couffo, nous parlons des pistes à bitumer. Nous avons 450km et vous savez très bien que des 450km, il faut en déduire certaines rues  comme Houssahoué et beaucoup d’autres pistes que je n’ai pas pu citer. Je sais que le président de la République n’a jamais menti et le Couffo ne sera jamais oublié. L’université d’Aplahoué sera restructurée pour en faire une université de référence ».

Jean-Eudes Chicha

(Br Mono-Couffo)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum