LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbedji, à propos du congé gouvernemental : « Les vacances n’empêchent pas l’administration de fonctionner »

0

« Les vacances n’empêchent pas l’administration de fonctionner. Et chaque fois qu’il est en vacances, le chef de l’Etat prend un décret pour désigner celui qui assure son intérim ». C’est entre-autres l’une des réponses que le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbedji, a fourni aux journalistes mercredi 4 août 2021 lors de sa conférence de presse à Cotonou. Au menu des échanges, des préoccupations diverses, allant de l’opération de libération de l’espace public , à l’Institut national de la femme, à la préparation du Pag 2, en passant par la gestion des affrontements saisonniers et récurrents entre éleveurs et agriculteurs. Pour la question des vacances, selon le porte-parole, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Le Bénin, poursuit-il, fonctionne désormais comme un État moderne, et toutes les dispositions sont prises pour que le pays tourne et soit bien géré même en l’absence du chef de l’Etat. D’ailleurs rassure-t-il, la plupart des ministres sont sur le terrain dans le pays en vacances. Une autre préoccupation majeure qui a meublé les échanges lors de cette conférence, et qui suscite des interrogations, ce sont les contours et l’efficacité de l’action de l’Institut national de la femme. Et ce, d’autant plus que, lors de son discours du 31 juillet 2021, le président Talon a évoqué des « actes volontaristes » pour corriger les inégalités et autres disparités qui subsistent dans le tissus social béninois à l’égard de la femme. Rappelant l’importance de l’institut , Wilfried Léandre Houngbedji, souligne que la femme est une composante essentielle de la société. D’ où toute l’attention dont la gent féminine fait l’objet de la part du gouvernement. Du coup, la mission principale dévolue à l’Inf, sera d’aider à bannir les pratiques socio-culturelles ancrées qui arrièrent le femmes au Bénin. Une autre question marquante de cette sortie médiatique, c’est l’opération de libération de l’espace public en cours dans les grandes villes. En effet, beaucoup de compatriotes, au dire des journalistes, auraient souhaité que cette action se fasse avec davantage de finesse et moins d’excès. En réponse, le porte-parole du gouvernement a dégagé toute responsabilité du gouvernement. Selon lui, l’opération est une action de la Mairie et de la Préfecture. Il en a profité pour réaffirmer l’ambition du gouvernement d’engager des réformes ambitieuses pour que les communes deviennent des pôles d’attraction et des entités bien gérées. D’ où l’opportunité de l’opération qui contribuera à l’ embellissement des villes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite