LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Le Dast adjoint de Cotonou sur les actions de la Municipalité : « Le maire Atrokpo s’emploie à trouver des solutions appropriées aux problèmes»

0 32

Le directeur adjoint des services techniques de la mairie de Cotonou, Modeste Accrombessi était vendredi 22 octobre 2021, l’invité de l’émission “Embarquons dans la nouvelle dynamique” de radio Tokpa en synchronisation sur Océan Fm et Planète Fm. Il était question, au cours des 60 minutes d’échanges, d’expliquer les actions entreprises par le maire Luc Sètondji Atrokpo et son Conseil municipal dans les domaines de l’assainissement, de la gestion des feux tricolores, la réalisation des infrastructures socio-communautaires et la lutte contre les inondations, en vue de soulager les peines des populations.

Il ressort des explications du directeur adjoint des services techniques, Modeste Accrombessi, que la Municipalité de Cotonou ne reste pas les bras croisés face aux problèmes des Cotonois. Le maire Luc Atrokpo et son Conseil sont à pied d’œuvre pour permettre à leurs concitoyens de vaquer à leurs occupations en toute tranquillité. Invité à se prononcer sur la dégradation des ouvrages d’assainissement notamment des caniveaux, le directeur adjoint des services techniques a d’abord déploré les actes de vandalisme effectués sur des grilles d’avaloir, le stationnement anarchique des gros porteurs et autres actes d’incivisme des populations. Toutes choses qui occasionnent la destruction de ces ouvrages construits à grands frais. Toutefois, rassure-t-il, le maire Atrokpo, soucieux de l’amélioration des conditions de circulation de ses administrés, a ordonné la reprise des travaux de corrections, de pose de dalettes, de grilles d’avaloir et de rétablissement des voies pavées dégradées. Ainsi, les services techniques de la ville s’activent depuis quelques jours pour remédier à cet état de choses. A titre illustratif, il a cité quelques carrefours tels que Unafrica, rond point Saint Michel et autres où des travaux sont presque achevés. Il a rassuré que cette opération va s’étendre sur toute la ville afin de permettre aux riverains de circuler sans craintes d’accident sur les voies.Sur la gestion des feux tricolores, l’invité de radio Tokpa a rassuré les auditeurs des mesures prises par l’autorité municipale pour assurer la maintenance de ces installations souvent endommagées par les gros porteurs, les coupures intempestives d’électricité et autres. Ainsi, dans les tout prochains jours, une vingtaine de carrefours stratégiques de la ville environ recevront la visite des équipes techniques de réparation des feux au grand bonheur des usagers de la route.

Quid de la lutte contre les inondations ?

La question de la lutte contre les inondations n’a pas été occultée. Après avoir présenté les différentes phases de la gestion de ce phénomène et les travaux y afférents, le directeur des services techniques de la mairie a expliqué qu’à la date d’aujourd’hui, on dénombre le curage de 34. 762 mètres linéaires, de 351. 476 mètres de collecteurs latéraux, le reprofilage de 95 400 mètres linéaires de voies, sans oublier l’ouverture de 18.400 de tranchées par la Société de gestion des déchets sous l’œil vigilant de la Municipalité de Cotonou. Il a ensuite remercié le gouvernement à travers la mise en œuvre de grands projets qui permettront à terme de venir à bout de ce phénomène.  S’agissant de la construction des infrastructures socio-communautaires dans la ville, l’envoyé de la Mairie de Cotonou a expliqué qu’un vaste de programme dont les travaux ont été récemment lancés par le maire, vise non seulement à procéder à la construction de nouveaux modules de classes mais aussi à la réfection des toits, mobiliers et salles de classes des anciens modules. « Le maire de Cotonou est conscient des problèmes et prend des mesures pour y apporter des solutions », a-t-il martelé. Pour finir, il a remercié le gouvernement pour avoir initié le Programme d’assainissement pluvial de Cotonou (Papc) dont les travaux permettront de venir à bout du phénomène des inondations dans la ville. A l’en croire, c’est un programme ambitieux de plus 253 milliards de FCfa et soutenu par six partenaires dans le but d’apporter un soulagement significatif  aux Cotonois dans le domaine des inondations récurrentes dans la capitale économique du Bénin. La clarté, la concision et surtout la précision qui ont caractérisées l’intervention du Dst ont permis de convaincre les auditeurs des radios Tokpa, Océan Fm et Planète Fm sur la capacité de l’équipe de Luc Atrokpo à trouver de solutions idoines à leurs nombreuses préoccupations.

Abdourhamane Touré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite