LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Lancement du projet Peru à Adjarra : L’électrification de 209 nouvelles localités actée

0

Le second quinquennat du président Patrice Talon vient d’être marqué par le lancement d’un projet majeur d’électrification rurale à Adjarra hier jeudi 22 juillet 2021. Le Peru, avec l’appui financier de la Banque africaine de développement, ambitionne de sortir plus de deux cents localités de l’obscurité.

209 localités dont l’électrification de 133 nouvelles localités rurales et l’extension/densification du réseau dans 76 localités périurbaines réparties dans onze départements et 62 communes. C’est ce qu’ambitionne le gouvernement du Nouveau départ à travers le Projet d’électrification rurale (Peru). Selon le Coordonnateur de projet, Sylvain Sèkloka, il a pour objectif principal l’amélioration des conditions de vie des populations à travers le relèvement sensible du taux d’accès à l’électricité en milieu rural et du taux de couverture en milieu rural, respectivement de 4,20% et 7,11%. A terme, il est attendu l’électrification de 133 nouvelles localités rurales dont 100 localités par le financement de la banque et 33 localités sur la contrepartie nationale, l’extension du réseau dans 76 localités périurbaines, le raccordement immédiat de 48400 ménages ruraux au réseau conventionnel à un coût forfaitaire de 25.000 francs CFA et à terme, l’accès à l’électricité de 12.000 ménages. Sylvain Sèkloka n’a pas occulté la réduction des réseaux de fortune communément appelés « toiles d’araignée », la réduction des pertes sur le réseau national de 0,4%, l’accroissement du taux d’accès à l’électricité en milieu rural de 4,20% et l’accroissement du taux de couverture en milieu rural de 7,11%. Le coût global du projet est de 72,02 millions de francs CFA, soit 47,06 milliards de francs CFA dont 61,77 millions d’euros, soit 40,5 milliards de francs CFA apportés par la Bad, 10,25 millions d’euros, soit 7,3 milliards de francs CFA sur la contrepartie nationale dont 6,4 milliards de francs CFA sur le budget national et 872 millions de francs CFA sur le budget de l’Aberme. « La mise en œuvre du projet est planifiée pour une durée de quatre ans, c’est-à-dire de décembre 2019 à décembre 2023 », a-t-il précisé. Lançant les travaux au nom du ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, empêché, le Directeur de cabinet Raoul Armand Dakéhoun s’est réjoui du démarrage de ces travaux qui, a-t-il martelé, entrent dans le cadre des actions hardies qui ont été engagées depuis 2016 pour changer la situation énergétique du Bénin, autrefois marquée par des délestages de longues durées et dont les conséquences affectaient sérieusement les différents maillons économiques. Au nom de l’autorité ministérielle, il a remercié la Banque africaine de développement, représentée par John Andrianarisata, pour son accompagnement ainsi que tous les Partenaires techniques et financiers du secteur de l’énergie.

Joël Samson Bossou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite