LE MATINAL
Actualités

La Cour constitutionnelle rejette un recours contre la candidature de Talon

La demande de disqualification du candidat Patrice Talon à l’élection présidentielle du 11 avril formulée par Pascal Tawès n’a pas prospéré. Par décision Dcc 21-009 du 7 janvier 2021, la Haute juridiction a déclaré irrecevable le recours formulé par le colonel à la retraite. En effet, dans sa requête enregistrée au secrétariat de la Cour le 24 septembre 2020 sous le numéro 1740/501/Rec-19, M. Tawès a fait valoir que le président de la République est auteur d’actes relevant de crimes politiques et économiques, de représailles politiques et d’actes de corruption qui le disqualifient à être candidat à l’élection présidentielle. Il soutient que le député Augustin Ahouanvoèbla a déclaré publiquement avoir reçu du chef de l’Etat, la somme de 400 millions de FCfa à des fins d’achat de conscience. Pour lui, ces faits portent atteinte à l’honneur et à la probité des personnes concernées. Raison pour laquelle il a saisi l’institution pour procéder à leur interpellation afin qu’ils répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes. En réponse, la Cour s’est déclarée incompétente à ordonner une interpellation. Quant à la disqualification de la candidature de Monsieur Talon, elle est déclarée irrecevable parce que la demande est prématurée. Selon les Sages, la Cour ne peut se prononcer sur une candidature dont le dossier n’est pas encore déposé à la Commission électorale nationale autonome (Céna) conformément au Code électoral. Pour rappel, à la date du 24 septembre 2020 de saisine de la Cour par le requérant, ni la campagne électorale ni le dépôt des candidatures pour l’élection présidentielle n’est ouvert.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Surcharges et Covid-19 : Les transporteurs invités à collaborer avec les forces de l’ordre

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

CORONAVIRUS : 1048 PRISONNIERS BIENTOT LIBERÉS AU TOGO

LA REDACTION

La Cour constitutionnelle approuve l’interdiction de délivrance des actes de l’autorité aux personnes recherchées par la justice

LA REDACTION

Justice : Le gouvernement veut recruter 100 magistrats

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils