LE MATINAL
Actualités Politique

La Céna et la Cour constitutionnelle sont prêtes

Tout est fin prêt pour la bonne tenue de l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021. C’est du moins ce qu’on peut retenir de la rencontre qui a eu lieu hier, mardi 06 avril 2021 entre les responsables de la Cour constitutionnelle et de la Commission électorale nationale autonome (Céna). A cette occasion, ils ont fait le point de l’avancement du déroulement de la présidentielle du 11 avril prochain. A sa prise de parole, le président de la Céna, Emmanuel Tiando, a fait le point des activités menées par l’institution dont il a la charge et rassuré que toutes disposition sont prises pour que le scrutin se déroule dans de bonnes conditions. « «  Nous sommes pratiquement sur la droite ligne et depuis lors qu’est ce qui a été menée comme activité, c’est que nous avons procédé à la formation des formateurs, après quoi nous avons procédé au recrutement des agents électoraux. Depuis la semaine dernière et durant cette semaine, ces agents électoraux que nous avons recrutés seront formés et c’est au coordonnateur d’arrondissement et de leur assistant de former à leur tour les membres des postes de vote. Nous avons aussi dans le cadre de la bonne organisation de cette élection des collaborateurs extérieurs, c’est-à-dire ceux qui vont organiser le vote des béninois de l’extérieur. Ce qui nous reste à faire, c’est le colisage du matériel électoral. Ce colisage est en cours. Théoriquement, il va prendre fin demain matin. Il ne se pose pas à nous des problèmes majeurs en matière d’organisation des élections. Nous avons bon espoir que tout va bien se passer. Nous nous sommes préparés pour que tout se passe bien », a-t-il déclaré. Prenant la parole à sa suite, le président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou, a laissé entendre que les conseillers la Cour constitutionnelle sont répartis sur l’ensemble du territoire national  et que toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement et la réussite du scrutin présidentiel du 11 avril prochain. « « Cette fois ci, la cour n’a pas recruté des délégués. Il n’en demeure pas moins que la mission sera assurée par les membres de la cour et le personnel de la Cour. Nous allons nous déployer sur l’ensemble du territoire national avec à la tête de chaque équipe un conseiller. Nous le disons pour que les acteurs électoraux sur le terrain notamment les démembrements de la Céna soient aussi informés pour que le travail soit fait. C’est un juste d’observation que la Cour constitutionnelle a l’habitude de procéder. Nous sommes prêts pour assurer les tâches qui sont celles de la cour constitutionnelle à partir de la transmission des documents électoraux », a-t-il déclaré. Il est à rappeler qu’en raison de la pandémie liée à la Covid 19, les deux organes ont pris des mesures pour assurer la protection sanitaire des électeurs et des responsables des opérations électorales au sein des bureaux de vote.

LIRE ASSI :  Meurtre de George Floyd aux États-Unis : La Commission de la Cedeao condamne l'acte raciste

Léonce Adjévi

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Souradjou Karimou sur sa destitution du poste de maire de Parakou : « Patrice Talon n’en est pour rien »

LA REDACTION

Impliqués dans une affaire de 39 ha à Abomey-Calavi : Georges Bada et plusieurs autres personnes déposés en prison

LA REDACTION

Coronavirus : Un premier décès au Burkina Faso

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils