LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Journée internationale de lutte contre la drogue : Le message du ministre Alassane Séïdou

0

Le Bénin à l’instar de la Communauté internationale célèbre ce dimanche 26 juin 2022 la Journée internationale de lutte contre la drogue autour du thème : « L’abus des drogues : en parler, c’est sauver des vies ». A l’occasion de la célébration de cette journée, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Alassane Séidou, a adressé un message dans lequel il a mis l’accent sur l’information et la communication comme principaux moyens pouvant conduire aux changements de comportement des populations. Lire ci-dessous, l’intégralité de son message.

Béninoises, Béninois,

Mes chers compatriotes,

Demain, dimanche 26 juin 2022, notre pays le Bénin, à l’instar des autres pays du monde, célèbrera la journée Internationale de Lutte contre la drogue.

Instaurée le 07 décembre 1987 par l’Organisation des Nations Unies (Onu), cette journée vise essentiellement à sensibiliser, toutes les communautés sur les méfaits de la consommation des drogues et leurs conséquences sur la santé, la sécurité et le développement socio-économique.

En effet, la drogue, avec son corollaire de crime transnational organisé, est un fléau qui mine dangereusement tous les pays. Notre pays le Bénin, n’en est pas épargné malgré les efforts soutenus et inlassables du gouvernement du Président Patrice Talon ; d’une part dans la prévention, la répression du trafic et la consommation illicite de la drogue, et d’autre part dans la prise en charge des toxicomanes.

Le thème retenu par les Nations Unies est intitulé : « L’abus des drogues : en parler, c’est sauver des vies ».

Ce thème vient à point nommé en ce sens que l’information et la communication sont de nos jours les principaux moyens pouvant conduire aux changements de comportement des populations. Parler de la drogue, c’est sauver des vies en décourageant les acteurs de la désinformation et en sensibilisant les populations par rapport aux effets néfastes de l’abus des drogues sur la santé humaine et l’économie.

La célébration de cette année invite tous les décideurs des Etats à fédérer les efforts en faveur d’une intense campagne de sensibilisation afin de porter à la connaissance des populations les dangers et méfaits de l’abus des drogues.

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

Il est évident que sans le partage des connaissances et des acquis dans le domaine, l’on ne peut pas durablement lutter contre les drogues. Ceci est d’autant plus vrai que l’avènement de la pandémie de la Covid-19 suivi du conflit entre la Russie et l’Ukraine ont plongé le monde entier dans une récession avec pour conséquence la suppression de millions d’emplois susceptibles de conduire à une recrudescence de problèmes sociaux et sanitaires.

Conscient de ce risque, le Gouvernement du Bénin à travers ses structures compétentes, fournit les informations nécessaires à toutes les couches sociales. Autant la pandémie de la Covid-19 a permis une sensibilisation sans précédent du public sur les mesures de prévention et de protection, autant l’information sur les données statistiques des méfaits de la consommation des drogues doit être portée par tous.

En ce qui concerne notre pays le Bénin, il est indispensable que les communautés religieuses, les organisations de la société civile en général, et le secteur privé accompagnent le gouvernement dans sa croisade contre ce fléau.

Mesdames et Messieurs,

Cette journée offre par ailleurs, l’opportunité d’informer le grand public sur des thèmes comme les droits fondamentaux, le développement durable et la santé. C’est aussi l’occasion pour les pouvoirs publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation pour un meilleur encadrement des jeunes pour qui la tentation est souvent très forte.

Si le cannabis, l’héroïne, la cocaïne et les amphétamines sont considérés comme des drogues dont la production, la consommation et le trafic sont formellement interdits ; l’alcool, le tabac, la cigarette, le café et la cola ont également des effets néfastes sur l’organisme bien que tolérés.

De nos jours, il existe de nouvelles substances psychoactives tels que le tramadol et surtout le fentanyl qui sont réputés plus dangeureuses.

Aussi voudrais-je saisir cette occasion pour lancer un appel à toute la population béninoise pour une mobilisation générale contre la consommation des drogues et tous autres produits psychotropes.

C’est sur ces mots d’exhortation que je lance officiellement les manifestations commémoratives de la 35ème édition de la journée internationale de lutte contre la drogue au Bénin.

Vive la journée internationale de lutte contre la drogue !

Vive le Bénin !

Je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum