LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Jodel Dossou : « Les rumeurs qui rapportent des ébats au campement ne sont pas fondées»

0

Le joueur béninois Jodel Dossou exclu de la sélection nationale vendredi 8 octobre 2021, n’est pas d’accord avec ceux qui font croire à l’opinion publique que sa faute est liée à une affaire de jambes en l’air.
Il a expliqué qu’il s’agissait bien d’une urgence familiale à laquelle il s’était vu obliger d’aller régler la nuit.
Il assume sa faute et présente ses excuses au public, au staff et à ses coéquipiers.
Lire l’intégralité de sa réaction

Voici la version des faits de Jodel Dossou

Un fâcheux événement a provoqué mon départ prématuré du stage de la sélection nationale ce vendredi.

J’assume entièrement les responsabilités liées à la « faute » commise dans une situation exceptionnelle.

J’ai dû faire face sans avoir eu le choix à une urgence familiale qui a duré deux heures d’horloge. C’était par instinct de survie.

Les rumeurs qui circulent sur la toile et qui rapportent des ébats au campement de la sélection nationale ne sont pas fondées. Je tiens à les démentir.

Je présente sincèrement mes excuses au groupe, au staff et au public qui m’ont toujours soutenu.

J’aurais aimé être sur le terrain avec mes coéquipiers et j’ai un vrai pincement au cœur de ne pas être présent.

Rien n’est plus important que la nation.

Je souhaite beaucoup de courage et bonne chance pour ce match face à la Tanzanie.
Par la grâce de Dieu la victoire sera de notre côté.

Allez les Ecureuils!

JODEL DOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum