LE MATINAL
Actualités

Interpellation des responsables du parti “Les démocrates” par la Criet : Alain Orounla donne les raisons


Les personnes menant des activités suspectes de nature à craindre des troubles doivent être entendues par la justice. C’est dans ce cadre que la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), afin de garantir la quiétude des populations et un processus électoral apaisé, a entrepris d’écouter les acteurs politiques dont certains leaders du parti “Les démocrates”. Selon le porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, qui répondait aux questions d’actualité après le Conseil des ministres de ce mercredi 24 février 2021, « ce ne sont pas forcément les leaders de l’opposition qui sont ciblés ». « La mesure va l’encontre de toute personne qui mène des activités suspectes de nature à craindre des troubles dans notre pays », a-t-il renseigné. Pour le ministre de la Communication et de la poste, ces activités méritent d’être observées et au besoin que leurs auteurs soient entendus afin de garantir la quiétude des populations et un processus électoral apaisé.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Violation du secret professionnel: Un agent de santé condamné par le Tpi de Porto-Novo

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Radiation d’élus FCBE démissionnaires: Les intéressés peuvent siéger, mais sans la reconnaissance du Parti, selon Agapit Napoléon

LA REDACTION

Deuil dans le football : Diego Maradona est mort à 60 ans

LA REDACTION

CENA : VOICI LES PARTIS DÉCLARÉS APTES À ALLER AUX ÉLECTIONS

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils