LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Hadj 2022: 2083 pèlerins béninois attendus à Djeddah

0

(Les précisions de Aurélien Agbénonci sur les préparatifs)

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, président  du Comité  d’orientation et de supervision du Hadj, a présenté aux sociétés privées agréées et aux dignitaires islamiques, les dispositions diverses et variées prises par le gouvernement pour une bonne participation au pèlerinage à la Mecque du Bénin. A travers une séance  d’échanges et d’information, ces acteurs ont passé en revue les actions engagées et examiné le chemin à parcourir pour que l’édition de cette année se déroule sous de bons auspices. C’était  hier mercredi 17 mai 2022 à Cotonou.

2083 pèlerins, c’est le quota accordé par l’Arabie Saoudite au Bénin dans le cadre du Hadj 2022. Un chiffre qui est en baisse par rapport au total de 2600 obtenu  aux éditions de 2018 et 2019, mais satisfaisant lorsque l’on fait une comparaison  avec d’autres pays  selon Aurélien Agbénonci.  « Ce qui explique  cela est l’impact de la pandémie du Covid-19 sur le monde entier », a-t-il  justifié avant de préciser qu’il s’est rendu il y a quelques semaines à Riyad où il a rencontré les autorités et  le ministre des Affaires étrangères qui l’a rassuré non seulement de la qualité de la relation du Bénin avec l’Arabie Saoudite, mais aussi des bonnes dispositions  des autorités de l’Arabie Saoudite de regarder toujours avec attention ce qui concerne le Bénin, parce qu’elles estiment qu’il est un pays frère et ami. «  J’ai été réconforté par cela et j’ai rendu compte au président  de la République », a confié le patron de la diplomatie béninoise. Pour cette première fois,  le président  Patrice Talon a pris le risque de commettre l’Etat à organiser intégralement le Hadj. A cet effet, il s’est impliqué personnellement et a participé au moins à 9 réunions, a renseigné le ministre.

Des dispositions prises par le gouvernement du Nouveau départ, il est à retenir que les actes normatifs du Hadj au Bénin sont le décret n°2020-204 du 11 mars 2020 portant réglementation des prestations d’assistance aux pèlerins pour le pèlerinage à la Mecque et l’arrêté interministériel 2021-04 du 09 février 2021 fixant le cahier de charges pour la fourniture des services d’assistance aux pèlerins  à la Mecque. Deux organes assurent la gestion du Hadj: le Comité d’orientation  et de supervision qui organise et supervise l’organisation et le déroulement du Hadj, et le sous-comité opérationnel qui étudie et propose les standards de prestation et le coût  global des prestations par pèlerin. Faisant focus sur quelques   règles, le ministre Aurélien Agbénonci a expliqué  que les prestations  d’assistance  aux pèlerins sont assurées par des sociétés privées agréées. L’agrément est assorti d’une convention d’exploitation et est délivré pour une durée de 3 ans renouvelables. Ces sociétés  doivent  disposer pour le pèlerinage d’au moins 200 pèlerins. A défaut, elles négocient avec d’autres agréées et informent l’Agence pour la gestion de la logistique des officiels (Aglo).

Conditions de participation au Hadj

A entendre le président  du Cos du Hadj, pour participer au Hadj 2022, il faut être âgé de 65 ans au plus, disposer d’un passeport biométrique, faire la visite médicale, justifier  de la prise des doses des  vaccins autorisés et le test Pcr Covid-19 datant d’au moins 72h avant l’embarquement sur la terre sainte, il doit avoir 10 pèlerins maximum par tente à Mina et Arafat, 4 pèlerins par chambre et la répartition en groupe de 45 pèlerins.

Point des actions menées

Selon la présentation faite, 27 sociétés  privées ont reçu l’agrément pour recevoir les candidats au Hadj. Il ne s’agit pas d’une Société  d’Etat  comme l’auraient dit certains. « Ce n’est pas vrai ce que les gens ont dit à un moment donné, que le gouvernement  veut prendre l’organisation  du Hadj, créer une société  d’Etat pour. Ça n’a jamais traversé  l’esprit  du président  de la République », a rectifié Aurélien  Agbénonci. A l’agrément s’ajoutent la signature de la convention d’exploitation, la formation de sociétés agréées, la délivrance des passeports aux candidats dont la mission itinérante est en cours. Tout le travail qui reste concerne la question de santé, celle du transport des pèlerins et de leur encadrement. Pour l’heure, le prix du Hadj n’est pas connu, mais les sociétés agréées  prennent  déjà   le prix de 2019 qui est de 2.300.000 en attendant la modification ou l’ajustement du gouvernement. A suivre l’équipe gouvernementale présente à la séance, le prix convenable sera dévoilé, car les négociations pour des prix réduits sont en cours.  A titre de date indicative, le lancement du Hadj plateforme et payement est prévu pour le 1er juin et le premier vol pour l’Arabie Saoudite est prévu pour le 18 juin. Le dernier vol est programmé pour l’instant au 29 juin au plus tard.

Bienvenue Agbassagan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum