LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Guinée-Bissau: Après la présidentielle, l’imbroglio continue

0

Après la présidentielle du 29 décembre 2019, la Guinnée-Bissau n’a toujours pas retrouvé sa sérénité. En attendant que la Cour suprême ne vide le contentieux entre les deux candidats arrivés en tête du scrutin, Domingos Simões Pereira et Umaro Sissoco Embalo, c’est l’impasse.

Le 1er janvier, la Commission électorale nationale (CNE) proclamait le candidat du Mouvement pour l’alternative démocratique (Madem), 47 ans, Umaro Sissoco Embalo, vainqueur de la présidentielle du 29 décembre, avec 53,55% des voix, contre 46,45% pour son rival, Domingos Simões Pereira, dit DSP.

Alors Umaro Sissoco Embalo, prêtait serment jeudi dernier à l’hôtel de la capitale , avant de s’installer au Palais présidentiel. Le président de l’Assemblée nationale, Cipriano Cassama, a été investi le lendemain président par intérim par une partie des députés. Il annonce assurer l’intérim jusqu’au règlement du contentieux électoral par la Cour suprême. Mais le palais présidentiel déjà occupé par Umaro Sissoco Embalo qui a limogé hier soir le Premier ministre et nommé à sa place Nuno Gomes Nabiam, candidat arrivé troisième au premier tour de la présidentielle. Umaro Sissoco Embalo peut compter sur le soutien d’une partie de l’armée. Les militaires ont fermé hier en fin de journée le palais du gouvernement qui abrite les principaux ministères, le palais de justice, et occupent désormais la radio et la télévision publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite