LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Gestion des médias : Le scandale financier de l’Ortb en chiffres

0

L’Ortb est secoué depuis quelques jours par un scandale financier de près  de 260 millions francs Cfa.  Point des perquisitions et découvertes de la Brigade économique et financières (Bef) ce weekend, avec  6 personnes arrêtées sur les 14 auditionnées, des documents sensibles retrouvés aux domiciles des agents.

La procédure judiciaire en cours dans le cadre du scandale financier à l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) suit son cours. Près de 260 millions francs Cfa seraient en déperdition dans ce scabreux scandale de corruption, entre la direction générale de l’Ortb (Cotonou) et l’antenne régionale Ortb Parakou.  Six (06) personnes sont déjà arrêtées. Il s’agit de 5 agents de l’Ortb et d’un prestataire. Au total, 14 personnes ont été écoutées à la Bef  le week-end écoulé. Ensuite,  des perquisitions ont été menées au domicile des personnes  gardées-à-vue. Des documents compromettants ont été retrouvés chez certains,  dont  les bordereaux de dépôts d’importantes sommes d’argent sur plusieurs comptes bancaires. Un ancien directeur général de l’Ortb,   a été également écouté puis relâché. D’autres personnes sont sous convocation dont  Loukyatou Zato- Dangou, ancienne directrice régionale Ortb Parakou, de Pessé Dieudonné chef matériel Antenne régional Ortb Parakou. Dame Loukyatou Dangou Zato, ancienne directrice régionale Ortb Parakou, Belvida Evelyne Ekué, directrice de l’audit interne et contrôle de gestion à l’Ortb, l’ancien  Dg de l’Office devraient être présentés  au Procureur aujourd’hui mardi. Selon plusieurs sources, l’ex Chef service finances et comptabilité, Gildacio Ludvin Quenum déjà arrêté, est le « cerveau » du  vaste réseau de malversations financières mis en place. Chèques à blanc, usage de fausses factures de prestations non effectuées, payement de plusieurs millions FCfa à des fournisseurs fictifs, de faux services en terme de réparation de véhicules administratifs et de fournitures de matériels bureautiques, approvisionnement des comptes parallèles depuis Cotonou malgré la décision d’unicité de compte, le partage systématique des recettes de l’Office sur des comptes privés, la corruption et la complicité des services d’audit, le recours à des sociétés écran, le détournement des frais de missions d’agents honnêtes, ont été les modes de corruption. Chaque fois, des prélèvements frauduleux sont opérés sur les 5 millions d’allocations mensuelles envoyées à l’antenne régionale ortb Parakou depuis la direction générale de l’Ortb à Cotonou. Pour sa part, le chef service comptabilité à la Direction générale de l’Ortb, Kossi Amagbè Atinkahoun, a déjà rétrocédé la somme de 21.700.000 FCfa dont il a bénéficié dans cette scabreuse affaire de détournement.

Wilfrid Noubadan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite