LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Formation de haut niveau en Marketing Sportif : 100 places proposées aux acteurs sportifs et aux grandes entreprises

0

Expert en marketing sportif auprès de l’Union européenne, le docteur Vincent Chaudel est invité par le Cabinet MONANGE PROMOTIONS à donner une formation au NOVOTEL à Cotonou, du 6 au 9 juillet 2021. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé hier, lundi 28 juin 2021, Sosthène Sèflimi, l’initiateur de la formation a exposé ses ambitions.

La formation est organisée au profit des Fédérations sportives; des sociétés sportives; des grandes entreprises assujetties au paiement de la Taxe pour le Développement du Sport mais aussi, en faveur des consultants indépendants. Selon le Directeur de MONANGE PROMOTIONS, l’initiative a pu être concrétisée grâce aux bons offices de Jean-Marc AdjoviBocoqui a pu convaincre  le formateur de faire le déplacement de Cotonou et grâce au parrainagedu Ministre Oswald Homéky dont la caution institutionnelle était indispensable. Pour Sosthène Sèflimi, l’objectif est d’amener les participants à comprendre l’écosystème du sport professionnel afin de se mettre au mieux sur la fréquence du Chef de l’Etat qui a lancé des réformes dans le secteur du Sport, que le Ministre Homéky porte avec abnégation. Le conférencier déclare que le mal dont souffre le Sport béninois est entrain de cesser d’être un déficit en ressources financières pour devenir un déficit en compétences avérées. Il justifie alors la tenue de ce typede formation par la nécessité d’accompagner le gouvernement en renforçant les capacités opérationnelles des acteurs du Mouvement sportif. Sosthène Sèflimi affirme que l’inventionde la Taxe pour le développement du sport (Tds) par le Chef de l’Etat crée un lieu commun exceptionnel entre les grandes entreprises et le monde sportif. Cependant, selon le Directeur général de MONANGE PROMOTIONS, il est nécessaire que les acteurs des deux côtés comprennent dans toutes leursacceptations, les règles qui régissent le fonctionnement du Sport Business. Sosthène Sèflimi explique que plus de 500  grandes entreprises hésitent encore àinvestir directement dans des clubs professionnels, le montant correspondant à laTds attendues d’elles chaque année.Il ajoute queles toutes nouvelles sociétés sportives qui ont été créées n’ont pas pour le moment, nécessairement, la bonne connaissance de l’écosystème du Sport Business. Il conclut en expliquant que les Fédérations sportives qui déjà, ont de grandes difficultés administratives ont urgemment besoin de se mettre dans la direction du vent des réformes au risque de se retrouver dans le contre sens des ambitions du Chef de l’Etat et du Ministre des Sports.

La répartition des 100 places ouvertes à la formation est alors fonction des cibles telles que définies

Vincent Chaudel, président  de l’Observatoire du sport business en France aura, selon, l’initiateur de la formation, à développer cinq thématiques que sont : les bases de l’écosystème du sport business ; l’économie du football Pro : l’évolution des médias et réseaux sociaux ; le sport et les collectivités et les grandes compétitions/événements.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite