LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Flambée du prix des intrants: les boulangers plaident pour une subvention de l’Etat

0

La flambée des prix n’a épargné aucun secteur d’activités au Bénin. Malgré les mesures anti-inflation prises en Conseil des ministres par le gouvernement le 23 mars 2022, les boulangers continuent de souffrir le martyre. Le sac de la farine de blé importée ou produite localement exonéré de la Tva, dont les prix du sac de 50 kg sont passés respectivement de 25.000 FCfa à 20.000 FCfa et de 23.500 FCfa à 19.915 FCfa à Cotonou et environs, continue d’être cédé au prix minimum de 26 000 FCfa. Pour obtenir un soulagement à leurs peines (beaucoup de boulangeries ont dû mettre la clé sous le paillasson Ndlr), ils plaident à travers leur creuset, l’Association nationale des promoteurs et exploitants de boulangeries-pâtisseries du Bénin (Anapeb), pour une subvention de l’Etat central comme c’est le cas avec les meuniers. L’information a été donnée aux confrères de Océan Fm hier, mardi 10 mai 2022, par le président de ladite Association. « Nous sommes en train de plaider en direction du gouvernement pour que le comité intergouvernemental qui va être mis sur pied au sein du Ministère de l’industrie et du commerce puisse approfondir les réflexions et discuter spécifiquement de la structure du pain. Nous plaidons pour que le gouvernement descende aussi à la base pour octroyer une subvention pour les boulangeries afin de leur permettre de rester dans la structure du pain », a confié Gatien Adjagboni. Pour ce dernier, il est compliqué de rester dans la structure du pain avec le prix des intrants qui est pratiqué actuellement sur le marché. Raison pour laquelle le plaidoyer à l’endroit du gouvernement va s’intensifier. Le ton a été donné a-t-il renseigné, avec la tournée que l’Anapeb a effectuée il n’y a pas longtemps dans plusieurs Ministères notamment ceux d’Etat chargés de l’Economie et des finances, du Développement et de la coordination de l’action gouvernementale ; de la Santé ; de l’Industrie et du commerce et des Petites et moyennes entreprises.

Des propositions concrètes

Au cours de ces audiences, le président de la faîtière des boulangeries a fait des suggestions concrètes au gouvernement. De façon précise, l’Anapeb a montré qu’elle s’aligne sur le respect de la décision du maintien des prix de l’arrêté de 2008 par l’Exécutif avec toutefois des suggestions de mécanismes d’accompagnement. Il s’agit entre autres, de l’octroi aux meuniers d’une exonération complète des droits de douane sur l’importation de blé pour réduire l’impact du renchérissement des cours du blé sur le prix de « la farine boulangère » tout en veillant effectivement au respect du prix de cession du moulin aux acteurs dont le prix de vente du pain au consommateur est encadré. Mieux, l’Anapeb propose-t-elle, qu’une étude indépendante soit lancée sur la structure du prix du pain qui prendra en compte les différents compartiments afin de mieux comprendre la logique des charges de fonctionnement au sein d’une unité de production de pain et qu’une école nationale de boulangerie-pâtisserie soit créée pour professionnaliser le secteur. « Nous avons remis les cahiers de charges des boulangeries, les conditions de production actuelles etc. au gouvernement. Nous espérons qu’une suite sera donnée à ce plaidoyer, et qu’il y aura des réactions en face », a souhaité Gatien Adjagboni. Il a rassuré que son Association ne va pas baisser les bras afin que quelque chose puisse être fait par l’Etat en direction des acteurs parce que, a-t-il souligné, « quand un arrêté fixe le prix du pain, il faut bien qu’il y ait des conditions de travail qui permettent que ce prix soit respecté », a conclu le président de l’Anapeb.

Serge Adanlao

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum